19 fans | Vote

#104 : Le club de lecture

Joey rejoint Michael dans son club de lecture afin de rencontrer des jolies filles. Michael craque pour une fille du club qui n'a d'yeux que pour Joey.
Gina quant à elle doit faire un marché avec Alex pour obtenir ce qu'elle veut.

Galerie Captures

Titre VO
Joey and the book club

Titre VF
Le club de lecture

Première diffusion
30.09.2004

Première diffusion en France
18.04.2005

Plus de détails

Titre VO: “Joey and the party” Titre VF: “Le club de lecture”
USA : Diffusé le 30 septembre 2004 - France : 18 avril 2005
Scénario : John Quaintance - Réalisation : Andrew D. Weyman
Guests : Reagan Dale Neis (Jane) Susan Dalian (Maureen) Charlene Amoia (Diane) Marshall Manesh (Lloyd)

Joey explique à Michael qu’il se sent seul et qu’il n’arrive pas à se faire des amis ni à aborder des filles. Michael lui conseille alors de sortir et de le laisser seul pendant son club de lecture qui va se dérouler à l’appartement.
Pendant ce temps, Gina lit dans un magasine qu’une ancienne de ses collègues coiffe des stars bien qu’elle était beaucoup moins douée qu’elle. Elle supplie donc Joey de demander à Bobbie de lui trouver des stars à coiffer. Celui ci montre le book de Gina qui est composée de photos de Michael avec différentes coupes de cheveux. Bobbie explique de façon très sarcastique qu’elle n’est pas là pour faire des faveurs à Joey. Elle garde néanmoins le book car comme elle le dit si bien, elle ferait bien de Michael son casse croûte.
Lorsque Joey rentre à l’appart, il se rend compte qu’il y a de jolies filles au club de lecture de Michael, il décide donc de rester malgré les craintes de Michael qui lui dit qu’il y a une règle interdisant les flirts entre membres du groupe. Joey fidèle à lui-même attire toute les filles qui se battent pour lui. Il se met d’accord avec Michael pour supprimer la règle du flirt, ce dernier accepte car Jane, l’une des membres lui plaît beaucoup. Malheureusement, au moment où il se trouve en tête en tête avec Jane, celle ci lui apprend qu’elle craque pour Joey.
Michael est furieux contre Joey et lui reproche de ne pas avoir tenu compte du fait que Jane lui plaisait.
Gina quant à elle apprend qu’Alex a une amie mariée a un gros producteur d’ Hollywood. Gina la supplie de lui demander si elle peut la coiffer et en échange, elle promet à Alex d’être sympa avec elle pendant 2 semaines….qui vont se convertir rapidement en 1 semaine.
Gina va donc coiffer l’amie d’Alex et rentre pour voir son passage à la télé lors de la première d’un film. Elle s’installe donc avec Alex et enfin voit apparaître le modèle. Alex est très impressionnée et félicite Gina car la coiffure est très réussie. Gina ne semble pas ravie car en réalité, la coiffure n’est pas du tout celle que Gina avait fait. Alex la console et lui dit qu’elle serait ravie de se faire coiffer par elle. Gina la prend au mot et décide de la coiffer tout de suite. Un peu effrayée, Alex accepte tout de même…sans réellement avoir le choix.

Pendant ce temps, Joey essaie de se faire pardonner par Michael. Michael lui dit qu’il envie Joey car il capable de séduire n’importe quelle fille. Joey lui dit qu’il préférerait avec les qualités de Michael car il beaucoup plus intelligent que lui, qu’il se fait respecter et concernant les filles, il s’améliorera avec le temps.

Gina arrive et annonce aux garçons l’arrivée d’Alex avec une nouvelle coupe. Alex arrive ….habillée très « salope » comme dit Michael et avec une coupe de cheveux très aérienne (ça vaut le coup d’œil).

L’épisode se termine dans le bureau de Bobbie, Joey s’y trouve déjà et Michael vient le chercher pour lui dire qu’il va être en retard à l’école. Bobbie en profite pour se débarrasser de Joey et se retrouver seul avec Michael.

[Scène : Chez Joey. Michael est à la table de la cuisine, il travaille avec son ordinateur portable. Joey entre.]

Joey: Salut Michael. Tu es encore en train de travailler. Tu sais combien c’est déprimant de voir ça en rentrant ?

Michael: Aussi déprimant que de voir un plat de lasagnes vide ?

Joey: Touché, Michael. Ca me rappelle juste que je n’ai pas de vie sociale. C’est ma plus longue traversée du désert.

Michael: Ma traversée du désert a duré 20 ans, mais continue.

Joey: À New York, si tu vois une jolie fille, tu marches jusqu'à elle, tu vois. Mais ici elles sont toutes en voiture. Elle passe à côté de moi à un million de Km/h. Comme aujourd'hui... J'ai vu une jolie fille qui conduisait sur l'autre voie. Alors j'ai fait demi-tour Et j'ai eu une amende de 800 dollars.

Michael: 800 dollars pour un demi-tour ?

Joey: Ouais ! On était peut-être sur l’autoroute à ce moment là… mais… J’aimerais bien avoir un endroit régulier où aller pour rencontrer de jolies filles.

Michael: Tu pourrais aller dans des bars.

Joey: Non, je suis trop vieux pour ça. Et en plus, je ne suis pas très doué pour dire avant d’entrer si ce sont des bars gays ou pas. Oh d’ailleurs, si Ramon appelle, je suis pas là.

[Générique]


[Scène : Chez Joey et Michael. Gina est sur le canapé, elle lit un magazine. Joey descend les escaliers.]

Joey: Salut.

Gina: Joey, viens voir. Lis ça. Le monde est une putain de blague. (Elle tend son magazine à Joey.)

Joey: Les pantalons cargos ne sont plus à la mode ? Le monde est vraiment devenu fou !

Gina: Non, lis le truc sur les coiffeurs de célébrités.

Joey: Oh.

Gina: J’étais à l’école de cosmétologie avec cette fille et elle était nulle. Elle a brûlé beaucoup plus de cheveux que moi. Et Dieu sait que j’en ai brûlés. Et maintenant je dois lire qu’elle vit une vie glamour et qu’elle s’amuse avec les célébrités. Ca devrait être moi.

Joey: Tu coupes mes cheveux. Je suis à la télévision.

Gina: Je veux pas te vexer, mais tu es à peine plus connu que ma cliente qui a descendu son mari.

[Michael entre, il porte un plat de sandwiches.]

Joey: Bonjour Plat de sandwiches Géant.

Michael: Joey, écoute…

Joey: Oh, salut Michael, je ne t’avais même pas vu.

Michael: N’y touche pas. Ils sont pour mon Club de Lecture de ce soir.

Joey: Un Club de Lecture ? Ici, chez moi ? Mince, c’est comme si je vivais dans la villa Play-boy.

Michael: Ne t’approche pas des sandwiches. Maman, tu le surveilles

Joey: (rit) Pffffff… (Gina le fusille du regard et Joey a l’air effrayé.)

Gina: Je n’arrive pas à le croire. C’est tellement énervant que les gens avec moins de talent que toi réussissent.

Joey: Oui, comme ce chien dans la pub pour la bière. Il n’attrape jamais le frisbee au bon moment, ça marche tout le temps.

Gina: Tu sais, tu devrais demander à ton agent de m’aider. Elle a plein de clients célèbres qui ont besoin qu’on leur coupe les cheveux. Montre-lui mon portfolio. Je suis sûre qu’elle sera impressionnée.

Joey: Oui, je peux lui montrer. Mais je ne suis pas sûr qu’elle sera impressionnée. Michael sert de modèle pour toutes les coupes. Même les coupes pour femmes.

Gina: Et alors ?

Joey: Alors ? La coupe Dorothy Hammel, avec le maquillage ? Nous avons de la chance qu’il n’enterre pas de cadavres dans le jardin.

[Scène : Le bureau de Bobbie. Joey entre.]

Bobbie: Joey, que fais-tu là ? Tu n’es pas dehors à chercher du travail ?

Joey: Euh, je n’ai pas d’audition aujourd’hui.

Bobbie: Bien sûr, dis tout de suite que c’est ma faute. (Elle remarque le portfolio que Joey porte.) Qu’est-ce que c’est ?

Joey: Oh, c’est un portfolio de coupes de cheveux.

Bobbie: Quoi ? (Elle feuillette le portfolio) Oh, qui est le modèle ? J’aimerais bien garder ce petit morceau de poulet dans ma poche et le grignoter toute la journée.

Joey: Euh, c’est mon neveu.

Bobbie: On voit qui a hérité des gènes de beauté dans ta famille.

Joey: Bref, ma sœur est coiffeuse et c’est son portfolio. J’espérais que vous pourriez le montrer à quelques-unes une de vos clientes.

Bobbie: Oh bien sûr. (Elle décroche le téléphone et compose un numéro au hasard.) Allô ? Halle Berry. Mon client a une sœur qui est barbier. Elle pourrait s’occuper de toi pour les Oscars ?

Joey: Qu’a-t-elle dit ?

Bobbie: Joey, je ne suis pas là pour t’accorder des faveurs personnelles. Je vais t’expliquer comment ça marche. D’abord tu deviens célèbre, ensuite je te lèche le cul. En attendant, restons en au plan strictement professionnel.

Joey: D’accord, désolé, je comprends. (Il s’apprête à prendre le portfolio pour partir.)

Bobbie: (Elle lui prend le portfolio des mains.) Laisse les photos du garçon-jouet.

[Scène : Chez Joey et Michael. Joey entre et trouve que le Club de Lecture de Michael comporte beaucoup de membres féminins.]

Maureen: Bonjour, tu es là pour le Club de Lecture ?

Joey: Je le suis maintenant.

Diane: Qu’as-tu pensé du livre de cette semaine ?

Joey: Je l’ai trouvé très fictionnel.

[Michael descend les escaliers.]

Michael: Euh, Joey, je peux te parler une seconde ?

Joey: Oui.

Michael: (aux filles) Désolé.

[Michael et Joey s’éloignent de Maureen et Diane]

Michael: Que fais-tu ?

Joey: Tu ne m’as pas dit qu’il y avait de jolies filles dans le Club d’intello. Tu dois me laisser entrer

Michael: Ecoute, je ne sais pas.

Joey: Allez Michael. Tu ne peux pas m’exclure d’une pièce pleine de femmes. Si j’étais responsable d’une pièce pleine de… trucs chiants, je te laisserais entrer.

Michael: Ecoute, ce n’est pas un de ses Clubs de Lecture où l’on vient juste pour rencontrer de gens. C’est un endroit pour discuter de littérature, pas pour draguer.

[Jane entre.]

Michael: Oh mince, Jane est là. Jane.

Jane: Salut Michael, j’ai apporté un gâteau.

Michael: C’est génial. C’est génial génial de te voir. Bouquin génial, hein ? Tellement génial, un peu lent au début, mais génial par la suite. Tu as trouvé qu’il était génial ?

Jane: Le gâteau est froid, mes mains sont gelées.

Michael: Oh. (Il prend le gâteau, le met au congélateur.)

[Jane s’éloigne.]

Joey: Pas un endroit pour draguer, hein ?

Michael: Qui, Jane ? Non ! Tu rigoles ? Non, je ne pourrais jamais.

Joey: Génial ! Génial. Génial ! Génial...

Michael: D’accord ! Je l’aime tellement !

Joey: Alors, demande-lui de sortir avec toi.

Michael: Non, le Club a une règle très stricte contre les rendez-vous. Et j’en suis le Président. C’est ma Vice-Présidente. Le scandale ferait s’effondrer notre administration.

Joey: Michael, tu dois saisir cette chance. L’amour entre deux intellos est une chose rare et fragile.

Michael : J’en ai envie. Mais je ne peux aller contre les règles, sauf à ce qu’une motion soit adoptée.

Joey: Alors, je vais déposer une motion.

Michael: Tu n’es pas membre, il faut être approuvé.

Joey: J’exige une motion m’approuvant sur le fondement que je suis le seul à payer le loyer du Siège du Club de Lecture.

Michael: Je seconde cette motion. Motion acceptée.

Joey: Je dépose une motion pour une exemption présidentielle à la règle contre les rendez-vous.

Michael: Je seconde la motion. Motion acceptée.

Joey: Je dépose une mention disant que toi et moi mangeons ce gâteau maintenant.

Michael: Motion refusée.

Joey: Monsieur le Président, vous abusez de votre pouvoir.

[Scène : Chez Joey et Michael. La réunion est terminée.]

Joey: Très bien la réunion de ce soir. Des discussions vivantes et j’ai cinq numéros de téléphone.

Michael: Oui, les filles étaient folles de toi. Quel est ton secret ?

Joey: Hé bien il n’y a pas de secret. Les femmes aiment être écoutées. Donc lorsqu’elles parlent, je prétends les écouter et j’approuve de la tête. (Il fait de mouvements de tête comme s’il approuvait.) Et avec Jane alors ? Tu l’as invitée à sortir ?

Michael: Non, parce que je veux attendre la semaine prochaine, pour pouvoir préparer le terrain. J’ai choisi un livre romantique et je lui ai demandé de venir en avance pour m’aider à écrire les questions.

Joey: Bien joué… Quel est le livre ?

Michael: C’est une œuvre de Jane Austin. Orgueil et Préjugés. C’est sur la façon de courtiser les femmes au 19ème siècle en Angleterre.

Joey: J’espère que ça va te plaire.

Michael: Joey, si tu veux être membre du Club de lecture, tu dois lire le livre. Toute cette notion… (Joey commence à faire ses grimaces comme s’il écoutait…) Arrête ! Arrête ça !

[Gina entre.]

Gina: Salut les gars.

Joey: Salut.

Michael: Salut Maman.

Gina: Alors, ton agent va m’envoyer des clients ?

Joey: Euh, non. En fait, Bobbie est très occupée ces temps-ci. Je ne pense pas qu’elle va appeler.

Michael: Ton agent ? Elle a appelé.

Gina: Vraiment ?

Michael: Oui, c’est étrange, elle m’a appelé son petit nugget de poulet, et elle a fait des drôles de bruits avec sa bouche.

Joey: Oh, c’est comme ça que les gens du show-biz parlent.

Gina: Je n’arrive pas à croire que tu ne connaisses personne de célèbre. Si tu n’avais pas refusé cette série qui fait un tabac, tu aurais beaucoup plus de relations qui pourraient m’aider.

Joey: Oui, c’est mon plus grand regret quant à cette décision.

[Alex entre.]

Alex: Salut. Désolé de vous déranger, mais est-ce que vous avez eu mon courrier par erreur ? Parce que je n’ai pas eu mon magazine People et le facteur a dit qu’il l’avait distribué.

[Joey se tourne et regarde Gina.]

Joey: Gina, tu ne le lisais pas tout à l’heure ?

Gina: (A Alex) Quel est le problème ? Je ne suis pas assez bien pour voler ton magazine ?

Joey: (À Alex) Oh, ce n’est rien. Je crois qu’il est là-haut. Assieds-toi !

Alex: Non, ce n’est rien, par la peine de nous laisser seules…

[Joey monte.]

Alex: Alors, dis moi est-ce que…

Gina: Ce n’est pas l’heure de faire du social. Connais-tu des gens célèbres.

Alex: Hé bien, ma copine de fac Jessica a épousé un gros producteur de films.

Gina: Porte-t-elle des robes très chères, avec des chignions tout le temps pour aller aux premières de films ?

Alex: Oui, tout le temps. Elle y va au moins une fois par semaine.

Gina: Woooo, tu mens pour m’impressionner ?

Alex: Non, je ne mens pas. C’est vraiment une bonne amie.

Gina: Oui, bien sûr. Je voudrais bien te voir lui demander de me laisser faire ses cheveux pour sa prochaine première.

Alex: Très bien je le ferais. Attends, qu’est-ce qu’il vient de se passer ?

Gina: Je suis très douée, je le jure. J’ai juste besoin d’une chance. Si tu l’appelles et organise la rencontre, je serai sympa avec toi.

Alex: Combien de temps ?

Gina: Fais une proposition.

Alex: Deux semaines.

Gina: D’accord.

Alex: Oh, j’aurais dû dire trois.

Gina: Et maintenant tu es retombée à une.

Alex: Oh.

[Scène : Chez Joey et Michael. Michael prépare la réunion du club. Joey entre.]

Joey: Salut.

Michael: Salut.

Joey: Ecoute, ce soir à la réunion, évite de placer Maureen et Diane à côté l’une de l’autre.

Michael: Pourquoi ?

Joey: Il se peut que je sorte avec les deux.

[On frappe à la porte.]

Michael: Oh mince, c’est Jane.

Joey: Très bien, je vais vous laisser jusqu’au début de la réunion. Je vais aller dans ma chambre, lire le livre et écouter du « Rock des Années 70 » (Il montre une cassette à Michael) Tu arrives à croire que quelqu’un ait jeté ça ?

[Joey monte et Michael va ouvrir la porte.]

Michael: Salut… Waou. Pardon, entre, c’est juste que tu es très belle.

Jane: Merci. Tu es- je ne sais pas, je ne vois pas sans mes lunettes. Je n’aurais pas dû conduire jusqu’ici.

Michael: Alors, tu as aimé le livre ?

Jane: Oh, oui.

Michael: Oui, c’est plutôt romantique.

Jane: Très.

Michael: Euh, je voulais te demander…

[Joey descend les escaliers, il a des écouteurs sur les oreilles.]

Joey: Ne faites pas attention à moi. Je prends juste de quoi grignoter. Lire me donne faim.

Michael: (A Jane) Euh, alors…

Joey: (chante) Just call me angel of the morning, angel. Just touch my cheek before you leave.

[Joey remontre, Michael fait signe à Jane de s’asseoir, et ils s’assoient tous deux dans le canapé.]

Michael: Je me disais donc que nous pourrions assouplir un peu les règles du club.

Jane: Oh, d’accord.

Michael: Comme par exemple, on pourrait abroger la règle anti-rendez vous entre membres.

Jane: Oh oui, ce serait bien.

Michael : Bien, considérons qu’elle est abrogée.

Jane: Oh, génial, cela signifie qu’on peut sortir avec d’autres membres du club.

Michael: Oui, on peut.

Jane: Et est-ce que ce serait possible avec ton oncle?

Michael: Je te demande pardon ?

Jane: Tu crois qu’il sortirait avec moi ? Il a dit qu’il était célibataire l’autre fois, et j’espérais que tu pourrais intervenir pour moi.

[Joey descend les escaliers.]

Joey: Je vais aller lire dehors, pour vous laisser tranquilles.

[Scène : La cour devant chez Joey et Michael. Joey lit.]

Joey: 4 de lues, plus que 371.

[Gina entre.]

Gina : Salut.

Joey: Salut.

Gina: Je voulais vous dire de bien regarder la télé ce soir. Je viens de finir la coupe de la copine d’Alex pour une première. Elle va être sur le tapis rouge.

Joey: Oh, comment ça s’est passé ?

Gina: Oh, j’étais un peu nerveuse au départ. Elle est très chic. Elle a bu des martinis avec les jambes croisées. Puis, je m’y suis mise et l’instinct a pris le dessus.

Joey: Félicitations.

Gina: Bon, je vais aller le dire à Michael.

Joey: Non, non, n’entre pas, il est avec une fille

Gina: Bon, il est avec une fille, et toi tu lis un livre ? Qu’est ce qui se passe ? C’est Freaky Friday ? Bon, je vais aller dire à la blondasse comment ça s’est passé alors.

Joey: Oh, appelle là Alex. Tu avais promis d’être sympa avec elle.

Gina: Il ne reste plus qu’un jour, et il va se passer des choses.

[Gina sort.]

Joey: Encore cinq minutes. Il faut que je me dépêche. (Il voit un escargot.) Oh… bonjour petit escargot.

[Diane et Maureen entrent.]

Diane: Salut Joey.

Joey: Diane…Maureen. Vous vous connaissez ?

Maureen: Oh oui, nous sommes de bonnes amies.

Joey: Je ne le savais pas. Entrez donc.

[Joey, Diane et Maureen entrent dans la maison.]

Jane: Salut Joey.

Joey: Ouèp.

[Joey se dirige vers Michael.]

Joey: Ecoute Michael, je n’ai pas vraiment fini de lire le livre, tu vois ? Alors ne m’interroge pas.

Michael: Tu es incroyable.

Joey: Quoi ?

Michael: Viens.

[Joey et Michael sortent.]

Joey: Que se passe-t-il ? Tu as demandé à Jane de sortir avec toi ?

Michael: Non, je ne lui ai pas donné de rencard. Parce qu’elle veut sortir avec toi.

Joey: Oh, mec, je suis désolé. Il est évident que je ne ferais jamais ça…

Michael: Tu as tout foiré pour moi.

Joey: Je ne le voulais pas. Je lui ai à peine dit deux mots.

Michael: Tu n’en avais pas besoin. Tu es venu la semaine dernière avec ta tête de séducteur, cherchant une fille, et ça a fonctionné. Tu es une grande bombe de sexe, et tu as pulvérisé ton charme sur la fille que j’aime.

Joey: Je ne suis pas une bombe sexuelle. Ce n’est pas ma faute. Je suis désolé qu’elle m’aime moi, mais je n’ai rien fait de mal.

Michael: Je n’aurais jamais dû te laisser entrer dans le club.

[Joey et Michael retournent à l’intérieur.]

Jane: Bon, on peut commencer?

Michael: Oui, viens Joey. Parlons du livre que nous avons tous lu.

Joey: (chuchote) Pas au-delà de la page 4 !

[Joey évite Jane et va s’asseoir entre Maureen et Diane.]

Maureen: Je voulais t’appeler pour te dire que ce fut génial…

Joey: Euh, la réunion commence ! ! !

Michael: Bien, qui veut commencer ?

Lloyd: Je pensais…

Michael: Joey, qu’as-tu pensé d’Orgueil et Préjugés ? Nous t’écoutons. Quels sont les thèmes centraux ?

Joey: Euh… l’orgueil en est un.

Maureen: Oh, oui.

Diane: Oui.

Joey: Et bien sur les préjugés, ce qui est mal.

Maureen: Oh oui.

Diane: Oui oui.

Michael: Et qu’as-tu pensé de Darcy ?

Joey: Elle est bien.

Michael: Darcy est un homme.

Maureen: Mais pas au sens moderne du terme. C’est ce que tu voulais dire Joey ?

Joey: Euh, oui, c’est exactement ça Maureen, merci.

Diane: C’est intéressant

Jane: C’est très intéressant.

Michael: Il n’a pas lu le livre ! Il n’est entré dans ce club que pour rencontrer des femmes. Maintenant, dans l’intérêt de maintenir l’intégrité du club, je dépose une motion pour que Joey soit exclu. Qui seconde la motion ?

[Personne ne lève la main.]

Michael: Allons ! Il n’a pas lu le livre.

Maureen: Moi non plus.

Diane: Moi non plus.

Lloyd: J’ai regardé le film.

Joey: Il y avait un film ? !

Michael: Quelqu’un a-t-il lu ce livre ?

Maureen: Tu nous mets trop de pression Michael. Un livre par semaine ?

Jane: Ca devient stressant.

Michael: Comment lire peut-il être stressant ? Lire, c’est amusant. (Il hurle.) C’est amusant !

Joey: Bon, ne tournons pas cette situation en prise d’otage. Si tu veux que je parte, je pars.

Jane Maureen et Diane : Non !

Michael: Vous savez quoi, je vais partir.

[Scène : Chez Alex. Gina et Alex sont assises dans le canapé pour regarder la première.]

Alex: Ca va débuter. J’ai préparé du pop-corn.

Gina: Sympa chez toi. (Elle prend un cadre.) Qui est la bombe avec le diadème ?

Alex: Oh, c’est ma sœur Nancy. Elle était reine du défilé en rose.

Gina: Oh, tu es mignonne, mais tu ne devrais pas poser à côté d’elle sur les photos de famille.

Alex: Oui, c’est ce que me dit ma mère.

Gina: J’apprécie beaucoup que tu m’aides. Je sais que je suis dure avec toi parfois, mais c’est pour rire. (Elle frappe l’épaule d’Alex de manière amicale.)

Alex: Oui, c’est drôle. (Elle s’apprête à frapper Gina aussi, mais se ravise.) C’est très sympa que nous soyons amies. Cela pourrait éventuellement durer plus longtemps qu’une semaine.

Gina: Hum mm… je ne peux pas, c’est physique. Oh ça y est. Ca démarre. Ooooh, George Clooney, je pourrais le déshabiller d’un seul coup.

Alex: Uh… je pourrais… faire l’amour à plusieurs reprises avec lui.

Gina: Oh voilà le mari de Jessica qui sort de la Limousine.

Alex: Oh, c’est excitant. Oh la voilà. Oh waou, elle est très belle finalement. Pas que je sois surprise. Lorsque j’ai dit « finalement », je voulais dire… (Elle remarque que Gina est triste.) Qu’est ce qui ne va pas ?

Gina: Elle l’a défaite.

Alex: Quoi ?

Gina: Je ne l’ai pas coiffée comme ça. Elle a dû enlever le chignon dans la Limousine, parce qu’elle le détestait. Je n’arrive pas à le croire. (Elle éteint la télévision.)

Alex: Oh, je suis désolée.

Gina: J’ai su dès que je suis entré que je n’étais pas à ma place. Mais j’ai fait semblant durant deux heures.

Alex: Oh non,… enfin…

Gina: Je n’arrive pas à croire que j’ai pensé pouvoir faire ça. Je ne vais pas avec les gens riches. Ils me regardent de haut. Ils l’ont toujours fait et ils continueront. Avec leur grammaire et leurs jambes croisées…

[Alex décroise les jambes.]

Alex: Oh, ne dis pas ça, copine. J’ai grandi avec de l’argent, et je ne te regarde pas de haut. En fait je t’envie.

Gina: Allez
.
Alex: C’est vrai. J’aimerais être aussi forte et confiante que toi. Et si c’était moi, j’aurais été ravie que tu me coiffes.

Gina: Vraiment ? Tu le penses ?

Alex: Absolument.

Gina: On peut le faire maintenant ?

Alex: Maintenant ? Maintenant semble si proche.

[Scène : La cour entre les maisons d’Alex et Joey. Joey est au téléphone.]

Joey: Ecoute Michael, c’est Joey. Je sais que tu m’en veux, mais j’espère que tu vas rentrer vite pour qu’on puisse parler de ce que tu ressens et résoudre ce problème. Et si tu pouvais aussi ramener des tacos ou autre chose en passant, ce serait sympa. (Il raccroche.)

[Michael entre.]


Joey: Euh, écoute, je sais que tu es fâché parce que Jane m’aime. Mais j’espère que tu sais que je ne me serais jamais interposé entre une fille et toi. Je n’ai vraiment rien fait pour que ça arrive.

Michael: Je le sais bien. C’est ça le problème.

Joey: Quoi ?

Michael: Ca arrivera que tu le veuille ou non. Chaque fois que je ramènerai une fille ici, elle te regardera et oubliera que j’existe

Joey: Allons, prends confiance en toi. Tu as tellement de qualités que je n’ai pas. Tu es très intelligent. Les gens respectent ton opinion sur les choses. C’est une chose importante.

Michael: Peut-être. Mais je préférerai avoir tes qualités.

Joey: Oui, moi aussi. Mais crois-moi, tu vas faire de grandes choses. Parce que tu vas t’améliorer avec les filles et les autres choses. Alors que moi, je serai toujours nul en maths. Dans cinq ans, tu seras une référence en la matière.

Michael: Oui, et dans cinq ans, tu auras quarante ans.

Joey: Tu as beaucoup en commun avec ta mère, hein ?

[Gina entre.]

Gina: Bon, mesdames et messieurs, portant une coiffure par Gina Tribbiani, appelée la Belle et Méchante, veuillez accueillir Alex Garret.

[Alex entre.]

Joey: Ca c’est une voisine.

Gina: (A Michael) Allez, va chercher ton appareil, je veux prendre des photos.

Michael: (À Alex) Tu es si différente. Je n’arrive pas à croire que tu as une tenue qui fasse aussi salope.

Gina: Oh, elle est à moi. C’est celle que je mets pour aller à l’Eglise.

[Michael et Gina sortent.]

Joey: Tu es très gentille d’être si dévouée.

Alex: Je peux te dire une chose ? J’adore ! Je me sens comme Julia Roberts dans Pretty Woman.

Joey: Tu sais qu’elle était une pute, hein ?

Alex: Oui. Je dois retourner m’admirer dans un miroir

[Scène : Le bureau de Bobbie.]

Bobbie: Oh, Joey j’ai de grandes nouvelles.

Joey: J’ai eu le rôle pour cette pub ?

Bobbie: Non, je viens d’acheter un cheval.

[Michael entre.]

Michael: Joey, dépêche-toi, je dois aller en cours. (A Bobbie) Oh, bonjour, je suis Michael.

Bobbie: Oooooh, assieds-toi. Joey, j’ai complètement oublié de te dire qu’il y a un chèque résiduel pour toi au service comptable. Pourquoi ne pas aller le chercher maintenant ?

Joey: Oui ! Je reviens.

[Joey sort.]

Bobbie: Alors Michael, que penses-tu de la nudité frontale.

Michael: Je ne suis pas acteur.

Bobbie: Oh oui, je sais.

Scene 1: Joey’s house. Michael’s at the table working, and Joey walks in.

Joey: Hey Michael. Are you studying again? Do you realize how depressing that is to come home to?

Michael: As depressing as it is to come home to an empty lasagna tray?

Joey
: Touché, Michael. It’s just a reminder of the fact that I have no social life out here. I’m having the worst dry spell ever.

Michael: My dry spell’s lasted twenty years, but go on.

Joey: I mean, in New York if you see a pretty girl, you just walk right up to her, you know? But here, they’re all in cars. They go whippin’ past me at like a million miles an hour. Like today, I saw this pretty girl driving toward me, so I make a U-turn and get a ticket for 800 bucks.

Michael: 800 dollars for a U-turn?

Joey: Yeah. We may have been on a freeway at the time, but..I just wish I had a regular place where I could go and meet women.

Michael: You could go to bars.

Joey: Nah, I’m getting too old for that. Plus I’m not great at telling whether or not they’re gay bars before I go in. Oh by the way, if Ramon calls, I am not here.


Opening Credits



Scene 2: Joey and Michael’s house. Gina is on the couch reading a magazine. Joey walks downstairs.


Joey: Hey.

Gina: Joey, come here. Look at this. The world is a freakin’ joke. (Hands Joey a magazine)

Joey: Cargo pants are five minutes ago? The world is a freakin’ joke.

Gina: No, the thing about the celebrity hairstylist.

Joey: Oh.

Gina: I went to cosmetology school with that girl and she was terrible. She burned way more hair than I did, and I burned some hair. Now I have to read about her living the glamorous life and rubbing elbows with celebrities. That should be me.

Joey: You cut my hair. I’m on TV.

Gina: No offense, but you’re only slightly more famous than my client who shot her husband.

[Michael Enters carrying a plate of sandwiches]

Joey: Hello giant plate of sandwiches.

Michael: Joey, listen-

Joey: Oh, hey Michael, I didn’t even see you there.

Michael: Hands off. Theses are for my book club tonight.

Joey: A book club? Here, in my own home? Gosh, it’s like I’m living at the Playboy mansion.

Michael: Stay away from the sandwiches. Watch him, mom.

Joey: (Laughs) Pssh. (Gina glares at him and Joey looks scared)

Gina: I can’t believe this. It’s so upsetting when people with less talent than you are more successful.

Joey: Yeah, like that dog from my beer commercial..couldn’t catch a Frisbee on cue, works all the time.

Gina: Ya know, you should ask your agent to hook me up. She has lots of famous clients that need to get there hair done. Just show her my portfolio, I’m sure she will be impressed.

Joey: Well I can show it to her, but I’m not so sure she’ll be impressed. I mean, all the hairstyles are modeled by Michael. Even the women’s.

Gina: So?

Joey: So? The Dorothy Hammel haircut with the heavy makeup? We’re lucky he’s not burring bodies in the backyard.


Scene 3: Bobbie’s Office. Joey walks in.


Bobbie: Joey, what are you doing here? Why aren’t you out there getting work?

Joey: Uh, didn’t have any auditions today.

Bobbie: Oh sure, put it all on me. (Notices the portfolio that Joey’s holding) What’s that?

Joey: Oh, it’s a portfolio of hairstyles.

Bobbie: What? (She looks through the portfolio) Oh, who’s the model? I’d like to keep that little piece of chicken in my pocket and snack on him all day.

Joey: Uh, that’s my nephew.

Bobbie: Well we can see who has the looks in your family.

Joey: Anyway, my sister is a hairdresser and that’s her portfolio. I was hoping maye you could show it to some of your clients.

Bobbie: Oh, absolutely. (Picks up the phone and dials random numbers) Hi. Halle Berry. My client has a sister who’s a barber. Could she do your hair for the Oscars? (Hangs up)

Joey: What’d she say?

Bobbie: Joey, I’m not here to do you personal favors. Let me explain how this agent thing works. First, you become famous, and then I’ll kiss your ass. But until then, let’s keep it strictly professional.

Joey: Okay, sorry. I understand. (Starts to pick up the portfolio and leave)

Bobbie: (Grabs the portfolio from Joey) Leave the pictures of the boy toy.


Scene 4: Joey and Michael’s house. Joey walks in to find Michael’s book club has a lot of women in it.


Maureen: Well hello, are you here for Book Club?

Joey: I am now.

Diane: What did you think of this week’s book?

Joey: I found it extremely fictional.

[Michael Walks downstairs]


Michael: Uh, Joey, Joey, can I just talk to you for one second?

Joey: Uh, yeah.

Michael: (To the girls) Sorry.

[Michael and Joey walk away from Maureen and Diane]

Michael: What are you doing?

Joey: You didn’t tell me there were pretty ladies in the nerd club. You gotta let me in.

Michael: Look, I don’t know.

Joey: Hey, come on, Michael. You can’t kick me out of a room full of women. If I was in charge of a room full of boring stuff, I’d let you in.

Michael: Look, this isn’t one of those book clubs where people just come to mingle. Alright? It’s a place to discuss literature not pick up girls-

[Jane Enters]

Michael: Oh my god, Jane’s here, Jane.

Jane: Hi Michael. I brought an ice cream cake.

Michael: That’s great. It’s great-great to see you. Uh, great book huh? So great, It was a little slow at the beginning, but great over all. I mean, did you think it was great?

Jane: The cake is cold. My hands are getting numb.

Michael: Oh. (Takes the cake and puts it in the freezer)

[Jane walks away]


Joey: Not a place to pick up girls, huh?

Michael: What, Jane? No way. No, are you kidding? No, I would never-

Joey: Great, great, g-great, great, g-g-great, great, great, g-g-g-g-great, great..

Michael: All right! I love her so much.

Joey: So, so, ask her out.

Michael: No, the book club has a strict no dating rule, and I’m the president. She’s my vice president. The scandal would tear our administration apart.

Joey: Michael, you have to seize this moment. The love between two nerds is a rare and fragile thing.

Michael: I want to. I can’t go against the rules without a motion being passed.

Joey
: So, I’ll make a motion.

Michael: You’re not a member. There’s an approval process.

Joey: Well, I motion you suspend it on account of me being the sole payer of rent for the book club’s headquarters.

Michael: I second the motion. The motion is passed

Joey: I motion for a presidential exemption to the no-dating rule.

Michael: I second the motion. The motion is passed.

Joey: I motion that you and me eat that entire ice cream cake right now.

Michael: Motion denied.

Joey: Mr. Chairman, you’re out of order!


Scene 5: Joey and Michael’s house. The book club meeting has just ended.


Joey: Great book club tonight, lively discussion, and I got five phone numbers.

Michael: Yeah, the girls were crazy about you. What’s your secret?

Joey: Well there’s no trick. Women just want to be listened to. So when they talk I pretend to listen and go like this. (Nods his head) Hey, so, how’d it go with Jane? Did you ask her out?

Michael: No, just ‘cause I wanna wait ‘til next week’s meeting just so I can set the mood. So I picked a romantic book, and I asked her to come over right before just to help me write out the discussion questions.

Joey: Nice. Nice. What’ the book?

Michael: Jane Austin’s Pride and Prejudice. It’s a tale of manners and courtship set in 19th century rural England.

Joey: I hope you enjoy reading that.

Michael: Joey, if you’re gonna be in the book club, you have to read the book. The whole notion of- (Joey is doing his pretending-to-listen nod) Stop that! Stop it!

[Gina Enters]

Gina: Hey guys.

Joey: Hey.

Michael: Hi, Mom.

Gina: So, is the agent gonna send me any clients?

Joey: Uh, no. Actually, Bobbie’s been very busy so I don’t know if you should expect a call.

Michael: Your agent? She did call.

Gina: Really?

Michael: Yeah it was weird, she called me her little chicken nugget and then made a bunch of slurping noises.

Joey: Uh, that's just show biz talk.

Gina: I can't believe you don't know anyone famous. If you hadn't turned down that hit show, you'd have so many connections that could help me right now.

Joey: Yeah, that's what I regret most about that decision.

[Alex Enters]


Alex: Hey. I'm sorry to bug you, but did you get some of my mail by mistake? I didn't get my People magazine and the post office said they delivered it today.

[Joey turns and looks at Gina]

Joey: Gina, weren't you readin' that earlier?

Gina: (To Alex) What's the problem, I'm not good enough to steal your magazine?

Joey: (To Alex) Uh, that's okay, I think it's upstairs. Just have a seat.

Alex: No no, that's okay, you don't need to leave us alone..

[Joey Leaves]

Alex:..so, tell me, do you-

Gina: This isn't a social hour. What famous people do you know?

Alex: Oh, well um, my college friend Jessica's married to a big time movie producer.

Gina: So does she wear really expensive gowns, and get her hair all done up and go to big premieres?

Alex: Yeah, all the time. She goes to one like every week.

Gina: Aww, you're lying to impress me.

Alex: No, I'm not lying. She's a really good friend, of mine.

Gina: Yeah right.I'd like to see you ask her to let me do her hair for her next premiere.

Alex: Alrigtht, I will. Wait, what just happened?

Gina: I'm really good, I sware. I just need a chance. If you call her and set it up, I'll be nice to you.

Alex: For how long?

Gina: Name your terms.

Alex
: Two weeks.

Gina: Done.

Alex: I shoulda said three.

Gina: And now you're down to one.

Alex: Ugh.


Scene 6: Joey and Michael's house. Michael is setting up for Book Club. Joey enters.


Joey: Hey.

Michael: Hello.

Joey: Hey listen, tonight at book club, don't have Diane sit next to Maureen.

Michael: Why?

Joey: I may be dating both of them exclusively.

[Knock On The Door]

Michael: Oh my god, that's Jane

Joey: Alright, I'll get out of your hair until book club starts. I'll be in my room reading the book and listening to some "Soft Rock Hits of the 70's" (Shows Michael a cassette tape) Can you believe someone threw this out?

[Joey Leaves and Michael answers the door]

Michael: Hi. Whoa. Come in, I'm sorry, it's just you look great.

Jane: Thanks. You look- I don't know. I can't see without my glasses. I probably shouldn't have driven here.

Michael: So uh, did you enjoy the book?

Jane: Oh, yeah.

Michael: Yeah, it's pretty romantic.

Jane: Very.

Michael: So, I wanted to ask you-

[Joey walks downstairs with headphones on]

Joey: Don't mind me. Just grabbing a snack. Reading makes me hungry.

Michael: (To Jane) Uh, so-

Joey: (Singing) Just call me angel of the morning, angel. Just touch my cheek before you leave.

[Joey walks back upstairs, Michael gestures for Jane to sit down, and they both sit]


Michael: So I was, I was just thinking that maybe we could loosen up the rules of Book Club.

Jane: Oh, ok.

Michael: Like, maybe we could strike the No Dating rule from the bylaws.

Jane: Oh yes, let's do that.

Michael: Okay, consider it stricken.

Jane: Ok great, so we can date people in Book Club.

Michael: Yes we can.

Jane: So what's up with your uncle?

Michael: I'm sorry?

Jane: Well, do you think he would go out with me? He mentioned he was single last time, and I was hoping you could say something for me.

[Joey walks downstairs]

Joey: I'm gonna go read in the courtyard. Give you two some privacy.


Scene 7: The Courtyard at Joey and Michael's house. Joey is reading.


Joey: 4 down, 371 to go

[Gina Enters]


Gina: Hey.

Joey: Hey.

Gina: I just wanted to tell you guys to be sure you watch TV tonight. I just did Alex's friend's hair for a premiere, and she's gonna be on the Red Carpet!

Joey: Oh, how'd it go?

Gina: Oh, I was a little nervous at first. She's a very fancy lady. She was drinkin' martinis and sittin' with her legs crossed. But then I got into it, and instinct just took over. I did this beautiful, old Hollywood style updo.

Joey: Congratulations. All right.

[They high-five]

Gina: I'm gonna go tell Michael.

Joey: No, no, no. He's in there with a girl.

Gina: Okay, he's in there with a girl, and you're reading books? What is this, Freaky Friday? Alright, I guess I'll go tell Blondy how it went.

Joey: Ahh, call her Alex. You promised you were gonna be nice.

Gina: Only one more day of that, and some stuff is gonna happen.

[Gina Leaves]

Joey: Five minutes left, I gotta buckle down...hey little snail!

[Diane and Maureen walk into the courtyard]

Diane: Hi Joey.

Joey: Diane..Maureen. You two know each other?

Maureen: Oh yeah, we're good friends.

Joey: I did not know that. Come on in.

[Joey, Diane, and Maureen walk inside the house]

Jane: Hi Joey.

Joey: Sup?

[Joey walks over to Michael]

Joey: Listen, Michael, I didn't exactly finish the book, okay? So don't call on me.

Michael: You're unbelievable.

Joey: What?

Michael: Come here.

[Joey and Michael walk outside]

Joey: What's the matter? Did you ask Jane out?

Michael: No, I didn't ask her out, 'cause she wants to go out with you.

Joey: Oh dude, I'm so sorry. Obviously I would never-

Michael: You totally screwed this up for me.

Joey: I didn't mean to. I barely said two words to her.

Michael: You didn't have to. You came to the meeting last week with your game face on, looking to score, and it worked. Alright? you're like a..big blob of sex, and you oozed your charm all over the girl I like.

Joey: I am not a sex blob! Okay, this is not my fault. Look, I'm sorry if she likes me, but I didn't do anything wrong.

Michael: I should never have let you in.

[Joey and Michael walk back inside]
Jane: So, should we get started?

Michael: Yes. Come, Joey, let's go talk about the book we all read.

Joey: (Whispers) Nothing past page four!

[Joey avoids Jane, and sits between Diane and Maureen]

Maureen: Hey, I wanted to call and tell you what a great time-

Joey: Uh, Book Club is starting everybody! (Rings a bell) Book Club!

Michael: Okay, so, who wants to start?

Lloyd: I thought-

Michael: Joey, what did you think of Pride and Prejudice? Let's hear it. What were some of the central themes?

Joey: Uh...well, pride was one.

Maureen: Oh, yeah.

Diane: Yeah.

Joey: And of course prejudice, which is wrong!

Maureen: Oh yeah.

Diane: Uh huh.

Michael: Uh, uh huh, and what did you think of Darcy?

Joey: She was good.

Michael: Darcy's a man.

Maureen: But not in the modern sense. Is that what you're saying Joey?

Joey: Uh, yes it is. Yes it is, Maureen. Thank you.

Diane: That's interesting.

Jane: That's very interesting.

Michael
: He didn't read the book! The only reason he's here is to pick up women. Now, in the interest of maintaining the integrity of Book Club, I motion that we kick Joey out. Who seconds?

[No one raises their hand]

Michael: Come on! He didn't read the book.

Maureen: Neither did I.

Diane: Me neither.

Lloyd: I saw the movie.

Joey: There was a movie?!

Michael: Did anyone here read the book?

Maureen: You put too much pressure on us, Michael. A book a week?

Jane: It's just really gotten very stressful.

Michael: How is reading stressful? Reading is fun. (Yelling) It's fun!

Joey: Okay, let's not turn this into a hostage situation. If you want me to leave, I will.

Jane Maureen and Diane: No!

Michael: You know what, I'm just gonna leave.


Scene 8: Alex's House. Gina and Alex are getting ready to watch the premiere.


Alex: Okay, it's almost time for the big premiere. I made popcorn.

Gina: Nice place. (Picks up a picture) Who's the knockout in the tiara?

Alex: Oh, that's my sister Nancy. She was queen of the Rose Parade.

Gina
: Oh, you're cute, but maybe you shouldn't stand next to her in family pictures.

Alex: Yeah, that's what my mom says.

Gina: I really appreciate you helping me out. I mean, I know I mess with you sometimes but it's just for fun. (Gives Alex a friendly jab)

Alex: Oh yeah, that is fun. (Starts to give Gina a friendly jab back, but decides it's best not to hit her) So this is actually kinda nice, being friendly. Maybe we could keep it up a little longer than a week.

Gina: Hmm, I physically can't. Oh my god, it's on! Ahem, George Clooney. I would ware him down to a nub.

Alex: yeah, I would..have bunches of sex with him.

Gina: Oh my god, that's Jessica's husband getting out of the limo.

Alex
: Oh my god, this is exciting. Oh there she is. Oh wow, she actually looks really good. Not that I'm suprised. I mean, when I said "actually" I didn't mean..(Notices that Gina looks sad) What? What's wrong?

Gina: She took it down.

Alex: What?

Gina: That wasn't the style I gave her. She must've taken it out in the limo. She hated it. I can't believe this. (Turns off the TV)

Alex: Oh, I'm so sorry.

Gina: I knew when I walked in there I was out of my league, but i spent two hours trying to fake it.

Alex: Oh no. There, there..

Gina: I can't believe I ever thought I could do this. I just don't fit in with rich people. They look down on me. They always have and they always will. With their grammer, adn their leg crossing, and..

[Alex uncrosses her legs]

Alex: Hye, don't be sayin' that girlfriend. Okay look, I grew up with money, and I don't look down on you. If anything, I envy you.

Gina: Come on.

Alex: IT's true. I wish I were as strong and as confident as you. And if it were me, I would be more than happy to have you do my hair.

Gina: Really? You mean that?

Alex: Absolutely.

Gina: So can we do it right now?

Alex: Now? Oh, now seems so soon.


Scene 9: The courtyard outsidee Joey and Michael's house. Joey's on the phone.


Joey: Look, Michael, it's Joey. I know you're mad, but I hope you come home soon so we can talk about how you're feeling and work this out. And also, if you get a chance to pick up some tacos or something on your way home that'd be great. (Hangs up)

[Michael Enters]

Joey: Hey, look uh, I know you're upset because Jane liked me, alright but I hope you know I would never come between you and a girl, alright and I really did not mean for that to happen.

Michael: I know you didn't. That's the problem.

Joey: What?

Michael: It's gonna happen whether you try or not, you know? Anytime I actually get a girl and bring her home, she'll take one look at you and forget I'm even here.

Joey: Come on, give yourself some credit. You have so many gifts that I don't have. You're really smart. People respect your opinion about stuff. That's a great thing.

Michael: Maybe. I'd still rather have your gifts.

Joey: Yeah me too, but believe me. You are on your way to big things. Okay, because you're only gonna get better with girls and stuff. But I'll always suck at math. In like 5 years, you are gonna be a force to be reckoned with.

Michael: Yeah, and in 5 years, you'll be 40.

Joey: You have a lot of your mother in you, don't you

[Gina Enters]

Gina: Okay, ladies and gentelman, modeling a Gina Tribbiani hairstyle called the Nice 'n Nasty, I give you Alex Garret.

[Alex Enters]


Joey: Whoa, now that's a neighbor!

Gina: (To Michael) Come on, get your camera. I wanna get some pictures.

Michael: (To Alex) You look so diffrent. I can't believe you own an outfit that slutty.

Gina: Hey, that's mine. I wear that to church.

[Michael and Gina Leave]


Joey: You're very nice to be such a good sport.

Alex: Can I tell you something? I love it! I feel like Julia Roberts in Pretty Woman.

Joey: You know she was a hooker, right?

Alex: Yes. I have to go look at myself in the mirror again!


[Scene 10: Bobbie's Office]


Bobbie: Oh, Joey I've got great news.

Joey: Did I get that commerical?

Bobbie: No, I bought a horse.

[Michael Enters]

Michael: Joey, come on. I gotta get to school. (To Bobbie) Oh, hi, I'm Michael.

Bobbie: Oooo, have a seat. Joey, I completely forgot. There's a residual check for you in the accounting department. Why don't you go grab it?

Joey
: Alright! Okay, I'll be right back. I'll be right back.

[Joey Leaves]

Bobbie: So, Michael, how do you feel about full frontal nudity?

Michael: I'm not an actor.

Bobbie: Oh yes, I know.

Kikavu ?

Au total, 10 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Sevnol 
13.09.2020 vers 23h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

James723 
30.12.2016 vers 23h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

elyxir 
Date inconnue

ilimilie 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

chrisss37 
James723 
mamynicky 
Ne manque pas...
Activité récente

Suite de mots
Hier à 16:56

Actualités
Départ

Départ
Après plus de 10 ans au service du quartier, je vous annonce que je quitte mon poste. Le 23 octobre...

Christina Ricci est enceinte

Christina Ricci est enceinte
L'actrice Christina Ricci (Mary Teresa) est enceinte de son deuxième enfant. Après s'être séparée de...

Calendrier

Calendrier
Le calendrier du mois de juillet est disponible sur l'éditorial. J'espère qu'il vous plaira....

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui, 26 juin, c'est l'anniversaire de Matt Letscher (Eric). Il fête ses 51 ans. Joyeux...

Matrix 4

Matrix 4
L'actrice Christina Ricci (Mary Teresa) est au casting du film Matrix 4, tourné en novembre dernier,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 16:11

Avis aux collectionneurs d'HypnoCards : l'HypnoBoutique vous offre un cadeau surprise. Rendez-vous à l'Accueil pour le découvrir !

diana62800, Avant-hier à 19:49

Le quartier 'The Secret Life of The American Teenager' fait peau neuve avec un tout nouveau design, venez donner votre avis

diana62800, Avant-hier à 19:50

Merci d'avance

Luna25, Hier à 11:20

Salut, il y a de nouveau sondage chez Legends of Tomorrow et Reign.

Locksley, Hier à 16:17

Bienvenue au quartier Bridgerton dans la citadelle ! Bonne inauguration à albi !

Viens chatter !