19 fans | Vote

#105 : La malédiction de la doublure

Les garçons découvrent qu'un appartement vient de se libérer près du leur. Ils font alors tout pour le cacher à Gina craignant qu'elle envisage d'emménager près de chez eux.
Joey quant à lui s'est engagé dans 3 pièces de théâtre différente et ne sait plus comment faire lorsqu'il découvre qu'il doit être sur scène au même moment pour les trois pièces.

Galerie Captures

Titre VO
Joey and the perfect storm

Titre VF
La malédiction de la doublure

Première diffusion
07.10.2004

Première diffusion en France
25.04.2005

Plus de détails

Titre VO: “Joey and the perfect storm” Titre VF: “La malédiction de la doublure”
USA : Diffusé le 7 octobre 2004 - France : 25 avril 2005
Scénario : Vanessa McCarthy - Réalisation : David Schwimmer
Guests : Ben Falcone (Howard) Mitch Silpa (Tim) Candace Smith (la fille)

L’épisode commence chez Joey, celui ci apprend ou plutôt essaie d’apprendre un monologue car il doit jouer une pièce de théâtre. Évidemment, il comprend rien à ce qu’il lit. Il se rend néanmoins à l’audition mais n’a pas le rôle, il sera la doublure de l’acteur choisit.
Il est déçu mais Michaël lui explique que d’être doublure peut être une bonne chose car si l’acteur tombe malade, Joey aura une chance d’avoir le rôle.

Alors qu’ils discutent devant la piscine, les garçons se rendent compte qu’un appartement vient de se libérer. Michaël est tout de suite affolé et explique à Joey que si Gina le découvre, elle voudra venir habiter dedans. Ils font alors tout pour ne pas qu’elle sache qu’un appartement est libre. Ils mettent Alex au courant pour ne pas qu’elle fasse de gaffe, contrairement à Howard qui aimerait beaucoup que Gina habite dans le coin. Heureusement pour eux, Gina a une conférence et ne sera pas dans le coin quand les visites de l’appartement commenceront.

Un peu plus tard, Joey apprend que l’acteur principal est tombé malade, il va donc devoir jouer la pièce mais il n’arrive toujours pas à retenir le texte. Il reçoit un coup de téléphone lui annonçant qu’il doit jouer le soir même.
Gina le félicite mais Joey lui explique qu’il était doublure sur une autre pièce et qu’il a donc deux pièces en même dans lesquelles il doit jouer.
A ce moment là, Michael arrive et dit à Joey qu’il a reçu un autre appel, ce n’est pas 2 mais 3 pièces que Joey doit jouer le même soir.
Il explique aux autres qu’il a tellement aimé cette histoire de doublure qu’il s’est engagé dans 3 pièces : une pièce de Shakespeare, une de cow boy et l’autre il se souvient pas.

Il va donc voir Bobbie pour qu’elle trouve une solution. Joey se rend compte que les pièces ne sont pas exactement à la même heure et que l’une d’entres elles, il ne rentre qu’au 2ème acte. Ils décident donc de faire les deux et de convaincre le 3ème acteur de jouer malgré sa maladie.

A son retour, Alex lui dit qu’elle n’a trouvé personne de bien pour l’appartement, il rentre donc voir Michael et réalise que Gina est rentrée, or elle ne doit pas sortir de l’appartement pour ne pas voir les visites.
Avec l’aide de Michael, ils essaient de la retenir à l’intérieur en inventant à Michael des problèmes avec une fille prénommée Raisin et habitant sur un bateau.

Alors qu’Alex leur apprend que l’appartement est loué, Howard arrive et balance le morceau, Joey et Michael se retrouvent obligés de tout expliquer à Gina.

L’épisode se termine dans une théâtre, on retrouve Joey habillé en roi prêt à jouer la pièce de Shakespeare, il commence son monologue et lorsqu’il finit, on voit débarquer des cow boys, Joey s’est en effet trompé de pièce !!!!

[Scène : Chez Joey et Michael. Joey lit un livre lorsque Gina entre.]

Joey : Salut.

Gina : (avec une voix grave) Salut. J'ai besoin d'un verre !

Joey : Tu ressembles à papa.

Gina : Papa ne buvait pas.

Joey : Oh, non, non, je sais, mais ta voix est rauque comme celle d'un homme.

Gina : Tu veux une bière ?

Joey : Non, non. J'ai une audition dans une heure, avec cette super troupe de théâtre, et je dois mémoriser un monologue de Shakespeare, Richard III.

Gina : Oh. Et comment est-ce que ça se passe ?

Joey : Mal.

Gina : Pourquoi est-ce que tu veux faire Shakespeare ?

Joey : Bien, tu sais, ça pourrait être une grande opportunité pour moi, tu sais ? Prendre un nouveau tournant, obliger les gens à me considérer comme un acteur sérieux. En plus, je porterais une couronne.

Gina : Tu sais, peut-être que ça t’aiderai à le mémoriser si tu comprenait les dialogues.

Joey : Ouais, mais c'est comme si c'était une langue totalement différente.

Gina : Et bien, laisse-moi t'aider. Commençons par le début.

Joey : (lit le livre) Ok, euh, "Voilà donc l'hiver de notre déplaisir."

Gina : Intéressant.

Joey : Euh, "Changé en glorieux été par ce soleil d'York,"

Gina ; Oh, ok, bien sûr.

Joey : « Et voilà tous les nuages qui pesaient sur notre lignée engloutis dans le sein profond de l'océan."

[Il y a un lourd silence, alors qu’ils s’assoient et fixent le livre du regard.]

Gina : Tu veux que je commande une pizza ?

Joey: Oh, mon Dieu, oui.

[Générique]


[Scène : La cour devant chez Joey et Michael. Michael travaille sur son ordinateur. Joey entre.]

Joey : Salut, Michael.

Michael : Salut ! Oh, comment c'était l'audition de Shakespeare ?

Joey : Je n'ai pas eu le rôle. Je vais être la doublure.

Michael : C'est génial.

Joey : Michael, je ne sais pas ce que ça veut dire chez les scientifiques, mais dans le show business, ça veut dire que t'es nul.

Michael : Tu regardes ça de la mauvaise manière. Si l'acteur principal tombe malade, tu es dans la pièce. C'est une opportunité. Tu dois seulement être prêt à la saisir le moment venu.

Joey : Ouais ?

Michael : Ouais, absolument. Rappelle-toi de ce qui est arrivé à Lou Gehrig. Un jour, Wally Pipp est tombé malade. Lou l'a remplacé. Il a été si bon qu'il l'a remplacé de façon permanente. Le gars a joué tous les soirs pendant 13 ans

Joey : Michael, je ne peux pas jouer ce rôle si longtemps. Je suis censé aller à Sea World dans 3 semaines.

Michael : Le fait est que tu peux avoir ce grand rôle, et tu dois être prêt.

Joey : Ouais, je dois juste attendre ma chance, et puis je deviendrai le meilleur Richard III de tous les temps.

Michael : En fait, Sir Laurence Olivier a mis la barre assez haut.

Joey : Hmm. Peut être que je devrais mettre un "Sir" devant mon nom.

[Une fille entre. Elle porte un gros carton.]

Michael : (chuchote à Joey) Ouh. Fille, une fille, une fille.

Joey : Bien, bonjour.
La fille : Salut.


Joey : Laissez-moi vous aider avec ça. (Joey lui prend le carton.)

La fille : Merci.

Joey : Et laissez-moi être le premier à vous accueillir dans cet immeuble.

La fille : Oh, en fait, je pars de mon appartement ici pour emménager avec mon fiancé.

Joey : Oh. Tenez. (Il lui rend son carton.)

[La fille part.]

Michael : Joey, elle déménage. C'est mauvais, c'est très mauvais

Joey : Allez, Michael, tu n'as aucune chance avec cette fille. Je pourrais encore me la faire. Tu veux voir ?

Michael: Non ! Ecoute, un appartement est libre dans l’immeuble. Ma mère va vouloir venir s’y installer.

Joey: Vraiment ?

Michael: Oui ! Lorsque j’ai emménagé ici, elle m’a demandé s’il y avait un appartement à louer. Mon Dieu, elle déteste être seule. Et maintenant je ne plus là pour faire le jardinage ou déplacer ses meubles.

Joey: Attends, tu déplaces les meubles ?

Michael: Ils sont la plupart sont en osier.

Joey: Oh.

Michael: Ca ne doit pas arriver. Tu dois m’aider.

Joey: Oui, oui. Commençons par enlever ce panneau (Il désigne le panneau « A louer ».)

Gina: (crie depuis le parking) Vous devriez dégager Monsieur ! !

Joey: (À Michael) Prend le panneau !

[Michael prend le panneau et le donne à Joey. Joey le pose devant une plante. Gina entre.]

Gina: (crie en direction du parking) Je n’ai pas heurté votre voiture ! Ca se verrait si c’était le cas ! (A Joey) J’ai juste défoncé la voiture de ce gars. Qu’est-ce qui se passe les gars?

Michael: Rien.

Gina: (Remarque le panneau « A Louer » devant la plante) Hum, qu’est-ce que c’est que ça ? Une plante à louer ? Pfff, la Californie, quel Etat de cinglés, hein ?

Joey: Oui…

Gina: Bon, je vais préparer le repas.

[Howard entre.]


Howard: Salut les gars. Salut Gina.

Gina: Salut Howie…

Howard: Avez-vous remarqué quelque chose de différent chez moi ?

Gina: Vous êtes plus petit ?

Howard: Non, j’ai fait de la musculation. J’ai un Bowflex. Des bonnes choses arrivent à mon corps presque chaque jour.

Gina: Je peux faire en sorte que de bonnes choses arrivent à ton corps chaque jour.

[Gina entre dans la maison.]

Howard: Je veux l’épouser. (Il remarque le panneau « A Louer » devant la plante.) Ce n’est pas censé être là. Ca doit aller là-bas.

Joey: Ecoute, nous ne voulons pas que Gina sache qu’il y a un appartement vide. Alors évite de le lui dire.

Howard: Pourquoi ne doit-elle pas savoir ?

Michael: Parce que si elle le découvre, elle va vouloir emménager ici, et nous ne voulons pas qu’elle vive avec nous.

Howard: Elle emménagerait ici ?

Joey: Howard…

Howard: Je veux ça !

Joey: Howard, non !

Howard: Je vais lui dire.

Joey: Howard…

Howard: (Hurle) Gina!

Joey: On se mange une autre pizza ce soir, que toi et moi ?

Howard: C’était une soirée merveilleuse. On a regardé Die Hard. Puis tu m’as montré tes photos avec les acteurs de Days of Our Lives, et tu m’as montré toutes celles avec qui tu as couché.

Joey: Oui. On peut remettre ça si tu ne parles pas de l’appartement vide à Gina.

Howard: Vraiment ?

Joey: Oui, mais cette fois nous regarderons Die Harder !

Howard: Ahh, c’est le même, sauf que ça se déroule dans un avion !

[Scène : La porte de derrière de chez Joey et Michael.]

Joey: Hé devine, j’ai de bonnes nouvelles. Le gars qui joue Richard III a vomi toute la journée.

Michael: Vraiment ?

Joey: Oui. Ils pensent que ça peut être sérieux. Je vais le remplacer !

Michael: Je suis content pour toi. Tu vois, je te l’avais dit. Tu connais le texte ?

Joey: Oh ah, les mots… la pire partie du métier d’acteur. Je n’arrive pas à retenir le monologue d’introduction. Je pense que j’ai trop d’informations stockées dans mon cerveau.

Michael: C’est une théorie intéressante.

[Alex entre.]

Alex : Salut.

Joey: Oh, salut.

Alex: Vous savez où sont passés les panneaux « A Louer » que j’avais accrochés ?

Joey: Oui, on les a décrochés et arrachés.

Alex: Et pourquoi avez-vous fait ça ?

Michael: Parce que si ma mère découvre qu’il y a un appartement ici, elle va vouloir emménager immédiatement.

Alex: Oh, ça ne serait pas dramatique. On commence à s’entendre un peu.

Joey: Vraiment ? Tu voudrais d’elle comme colocataire ? On va jouer à un petit jeu de rôle. Je joue Gina et tu viens me demander le loyer.

Alex: D’accord. Gina…

Joey: (joue Gina) Casse-toi blondasse !

Alex: Ca avait l’air si réel. D’accord, vous avez raison. Ca ne doit pas arriver. Elle est folle.

Joey: Oh Alex, on peut parler d’elle comme ça, mais tu ne peux pas. C’est ma sœur.

Michael: Oui, et c’est ma mère.

Alex: Oh mon Dieu, je suis désolée.

Joey: Ah, on se moque de toi !

Michael: Elle est folle. Ecoute, on doit trouver quelqu’un pour habiter dans cet appartement. Tu connais quelqu’un que ça intéresserait.

Alex: Non, je pensais organiser des visites.

Michael: Oh, oh, fais ça demain, elle doit aller à San Diego pour une conférence sur les perruques.

Joey: Ooh, San Diego ! Plus que vingt jours avant d’aller à Sea World !

Alex: Bien, ça peut fonctionner. Je dois juste trouver un locataire demain. J’aimerais que mon mari soit ici, c’est lui le vrai vendeur de la famille.

Joey: Vraiment ?

Alex: Oui, le dernier appartement qui était libre, il l’a loué sans problème alors même que la plomberie était défectueuse, le chauffage en panne et de la moisissure dans les murs.

Joey: Euh, est-ce que je ne suis pas le dernier locataire à avoir emménagé ?

Alex: Alors comme ça tu vas à Sea World ?

[Scène : Chez Joey et Michael. Joey nettoie sa couronne de Richard III. Gina entre.]

Gina: Je te salue, Roi de la boulette de viande.

Joey: Salut, tu viens me voir sur scène ce soir, hein ?

Gina: Passer une chance de te voir avec du maquillage et des collants ? Ce sera ma carte de vœux. Tu es prêt ?

Joey: Oui, j’ai tout sauf ce fichu monologue d’ouverture. Hé tu pourrais te mettre au premier rang et me souffler les répliques ?

Gina: Je ne les connais pas.

Joey: Tu les connais mieux que moi.

[Le téléphone sonne.]

Joey: (au téléphone) Allô ? Oui. Ok. Uh uh. Bien, merci. Au revoir. (Il raccroche.) Oh oh.

Gina: Résultat d’un test de paternité ?

Joey: Non, c’était un appel du théâtre. Je joue ce soir.

Gina: Tu le savais.

Joey: Un autre théâtre. Une autre pièce.

Gina: Quoi?

Joey: J’aime tellement être doublure que j’ai pris un autre travail. J’ai surdoublé.

Gina: Pourquoi tu as fait ça ?

Joey: Je me suis dit que si je doublais plus d’un acteur, ça augmentait mes chances de monter sur scène.

Gina: En fait, tu es juste assez intelligent pour tout faire foirer.

Joey: Je sais ! Je sais ! Je n’arrive pas à le croire. Quelle est la probabilité que deux personnes tombent malades en même temps ?

Gina: Hé bien, c’est la saison de la grippe.

Joey: Fais toi vacciner contre la grippe !

Gina: Tu ne t’es pas fait vacciner ?

Joey: Je ne joue pas dans une pièce moi ! Qu’est-ce que je vais faire ?

[Michael entre.]

Michael: Joey, il y a eu un message bizarre pour toi sur le répondeur. Ton producteur t’a appelé pour dire que tu jouais ce soir.

Gina: Oui, oui, chéri, il le sait déjà. Il joue dans deux pièces ce soir.

Joey: En fait, je devrais l’écouter.

Michael: Bien. Le message était « Trent est bloqué en Floride, donc tu dois jouer le rôle de Gus. »

Gina: Tu es dans trois pièces ?

Joey: Ah, je craignais que ce soit Gus. Fais chier Trent ! Pas professionnel du tout ! Pas professionnel du tout ! Pas professionnel du tout !

Gina: Alors, de quoi parle la troisième pièce ?

Joey: (désorienté) Je ne me souviens pas !

Michael: Joey, qu’est-ce que tu vas faire ?

Joey: Hé bien je ne sais pas. Je ne peux en jouer qu’une seule.

Michael: Hé bien, ne fais pas celle avec le monologue, puisque tu ne le connais pas.

Joey: Mais je n’ai pas du tout étudié la scène de danse dans la pièce de cowboys !

[Joey s’essaie à quelques pas de danse, qui rendent Gina hilare.]

Joey: Je ne la connais pas !

Gina: Oh, je t’en prie, fais celle-ci.

Joey: Je n’arrive pas à le croire. Quelle est la probabilité ? C’est comme si tout se liguait contre moi pour m’avoir. C’est la malédiction de la doublure.

[Scène : Le bureau de Bobbie.]

Bobbie: Joey, merci d’être venu. Ecoutez, la raison pour laquelle je vous ai appelé…

Joey: Non, vous ne m’avez pas appelé. C’est moi.

Bobbie: Oh, bien. J’allais inventer quelque chose.

Joey: Bon. Ecoutez Bobbie, j’ai un gros problème et j’ai besoin de votre aide. J’ai pris un rôle de doublure dans une pièce…

Bobbie: Oh non, je déteste les pièces !

Joey: Ce n’est pas le problème.

Bobbie: Oh, c’est pire ?

Joey: Hé bien j’ai signé pour être doublure dans trois pièces différentes, et ils veulent tous que je joue ce soir.

Bobbie: Comment ? Pourquoi vous ne pouvez pas avoir un problème de coke comme tout le monde ?

Joey: J’y penserais.

Bobbie: Très bien, vous devez jouer trois pièces en même temps. Hé bien estimez-vous chanceux. Je suis la reine des taches multiples. Au moment ou je vous parle, je fais des contractions des fessiers et j’apprends l’Espagnol avec ces écouteurs. (Elle montre les écouteurs à Joey.) Me llamo Bobbie ! J’essaie de séduire une star de soap mexicain. Très bien, voyons ce que l’on peut faire. Les trois pièces sont à la même heure ?

Joey: Non, l’une commence un peu plus tôt. Et dans l’autre, je n’entre qu’au deuxième acte.

Bobbie: Génial ! Tu peux jouer dans ces deux là. Et pour la troisième, on peut peut-être s’arranger pour que l’acteur joue.

Joey: Comment peut-on faire ça ?

Bobbie: Hé bien je l’appellerais bien pour le menacer de ruiner sa carrière, mais je ne pourrais pas tellement faire pire…. il joue dans une pièce.

Joey: Euh, je peux peut-être aller lui parler.

Bobbie: Faites ça. Vous trouverez bien quelque chose à dire, vous êtes un homme brillant.

Joey: Oui, on me le dit souvent.

Bobbie: Vraiment ? (En parlant de sa leçon d’espagnol) Oh assez de ces “¿Donde esta la playa?”. Comment vous diriez « enlevez mon soutif ? »

Joey: Quitame mi Brassiere.

[Scène : La cour devant chez Joey. Alex organise les visites de l’appartement vide. ]

Joey: Salut Alex. Comment se passent les visites ?

Alex: Salut. Bien, j’ai eu quelques visiteurs mais personne de vraiment intéressé.

Joey: Ah, est-ce que tu mentionnes qu’une célébrité vit dans l’immeuble ?

Alex: Vraiment ? Qui ?

Joey: Uh, Sir Joey Tribbiani.

Alex: Oh oui, essayons de rester discrets, je ne veux pas que les paparazzi se pressent ici.

Joey: Je déteste que ces salauds me suivent en permanence avec leurs hélicoptères. (Il regarde le ciel pour vérifier.) Bon, tu ferais bien de louer rapidement, parce que Gina va rentrer dans quelques heures.

Alex: Je fais de mon mieux. C’est pas comme si j’avais de super candidats.

Joey: Ne soit pas trop difficile. L’important, c’est que ce ne soit pas loué à ma sœur. Peut-être une fille canon, qui connaît Hollywood, et qui a HDTV.

Alex: Dégage !

[Joey entre chez lui.]

Joey: Salut Michael, on dirait qu’il y a beaucoup de gens pour la visite.

[Gina se redresse de derrière le comptoir. Joey ignorait se présence.]

Joey: Salut Gina ! Tu es là. Et ta convention sur les perruques ?

Gina: Beaucoup de stylistes n’ont pas pu venir à cause de la grippe. Tout a été annulé.

Joey: La grippe, tu me tues !

Gina: Bon Michael, je prends ton linge et je m’en vais.

[Gina va dans la chambre de Michael.]

Joey: Depuis combien de temps est-elle là ? Est-ce qu’elle a vu l’appart à louer ?

Michael: Non, elle est arrivée avant le début des visites, et maintenant il faut qu’elle reste jusqu’à ce que ce soit terminé. Comment va-t-on la garder ici ?

Joey: Uh, oh attends, ce sera facile de la garder ici. Quelles sont ses activités préférées ?

Michael: Nous dire quoi faire.

Joey: Plus précisément ?

Michael: Uh, me dire quoi faire.

Joey: Exact ! Alors demande lui des conseils sur quelque chose.

Michael: Uh, comme quoi ?

Joey: Bon, ne t’inquiète pas. Je travaille l’improvisation depuis quelques temps avec mes nouveaux cours de théâtre. Regarde-moi un peu penser.

Michael: C’est effrayant.

[Gina revient.]

Gina: Bon, j’ai ton linge. Je vais y aller.

Michael: D’accord, reste. J’ai besoin de te parler. J’ai un problème.

Gina: Avec quoi ?

Michael: Hé bien, c’est un problème avec…

Joey: Une fille !

Michael: Oui, avec une fille.

Gina: Vraiment ? Quel est son nom ?

Joey: Raisin!

Michael: Oui, son nom est Raisin, et elle est un peu…

Joey: Cajun!

Michael: Elle est un peu Cajun.

Joey: Et son père est un ripou

Gina: (À Michael) Bien, je suis contente que tu sois venu me parler. Voilà ce qu’on va faire.

Michael: Attends, tu as vraiment un conseil à me donner sur ma copine Cajun, Raisin ?

Gina: Premièrement, vous devez être clairs sur quelques points.

Joey: Très bien. Je vais y aller.

Michael: Joey, qu’est ce que tu fais ?

Joey: Hé bien il se trouve que je peux toujours faire Richard III et être à temps de l’autre côté de la ville pour la pièce de cowboys. Je dois donc convaincre l’acteur malade de la seconde pièce d’aller sur scène à ma place. (Il s’arrête pour reprendre sa respiration.) Bon, je suis prêt.

[Scène : La chambre de l’acteur malade, Tim.]

Joey: Salut Tim.

Tim: Qui êtes-vous ?

Joey: C’est moi, Joey, ta doublure.

Tim: Que faites-vous ici?

Joey: Ton colocataire m’a laissé entrer. Je voulais te remercier de ma laisser une chance pour ce soir, et je veux que tu saches que je ne te laisserais pas tomber. Je prends à cœur le rôle d’Harry.

Tim: Tu veux dire Henry ?

Joey: (A lui-même) C’est une bonne chose que je laisse tomber celui-la. (A Tim) En fait je voulais te raconter une histoire Tim. Tu aimes le baseball ?

Tim: Pas vraiment, mais j’aime A-rod. Il est craquant.

Joey: Amen. Bref, tu te rappelles ce type de 1ère base, Wally Pip.

Tim: Pourquoi, il est mort avec une doublure dans sa chambre ?

Joey: Non, il a été malade et a autorisé un jeune débutant à le remplacer pour le match. Et il n’est jamais revenu à sa place. Tu sais pourquoi ?

Tim: Pourquoi ?

Joey: Parce que son remplaçant n’était autre que Lou Gehrig, un des plus grands joueurs de baseball qui a fait 500 home run.

[Silence]

Joey: Tu sais ce qu’est un home run, hein ?

Tim: Je ne suis pas si gay

Joey: Désolé. Bref, je vais te laisser avec cette histoire avant mon entrée sur scène de ce soir.

Tim: Pourquoi tu me dis ça ? Tu me menaces ?

Joey: Si c’était le cas, est-ce que cela fonctionnerait ?

Tim: Tu me fais le coup de « All about Eve » ?

Joey: (Ne comprend pas ce que c’est) Si oui, ça marcherait ?

Tim: En fait, je crois que je commence à me sentir mieux.

Joey: Vraiment ?

Tim: Oui, je crois que je vais jouer ce soir.

Joey: Bon, si c’est ce que tu veux, je ne vais pas t’en empêcher. Si seulement je n’étais pas passé !

Tim: Venir ici pour me dire de jouer ce soir fait de toi la pire doublure de l’histoire.

Joey:Tu n’a pas idée !

[Scène : La cour devant chez Joey.]

Joey: Alors, as-tu loué l’appartement ?

Alex: Oui, enfin. A une très jolie fille qui vient d’arriver de New York.

Joey: Oh, j’espère que ce n’est pas une de celle avec qui j’ai couché et que je n’ai jamais rappelée.

Alex: J’en doute. Quelles sont les chances ?

Joey: En fait, assez élevée. Bon, allons dire la bonne nouvelle à Michael.

[Joey et Alex entrent chez Joey. Gina parle toujours de Raisin avec Michael.]

Gina: Je pense qu’elle vaut vraiment le coup qu’on se batte pour elle. Mais souviens-toi que les Cajuns sont des êtres sensibles.

[Joey fait signe à Michael que l’appart est loué.]

Michael: Bon, Maman, merci des conseils.

Gina: Et je veux rencontrer Raisin.

Michael: Ca risque d’être difficile, parce qu'elle vit...

Joey: Dans un sous-marin !

Michael: Elle vit dans un sous-marin.

Gina: Bon, je vais y aller

[Howard entre.]

Howard: Bon, garder ce secret me torture. Je ne mange plus, je ne dors plus, je ne fais plus de Bowflex. Gina, il y a un appartement à louer de l’autre côté de la cour.

Gina: Quoi ?

Howard: Ils ne voulaient pas que je te le dise, mais je veux que tu vives ici. Je pense que tu mérites de le savoir, parce que tu es super, super belle.

Joey: Plus de Die Hard pour toi, Howie !

Howard: Vraiment ? Parce que je viens de commander une pizza…

Joey: Amène la et on parlera.

[Howard sort.]

Gina: (À Alex) Vous saviez cela ?

Joey: Oh, elle n’a rien à voir avec tout cela.

Alex: C’est vrai. Je vous l’aurais loué dans la minute. J’aime quand vous êtes présente. En fait…

Gina: Casse-toi blondasse !

Alex: Bien…

[Alex sort.]

Gina: Bon, vous avez essayé de m’éloigner toute la journée pour que je ne sache pas ? Vous ne vouliez vraiment pas que je vive ici ?

Joey: Ecoute Gina, je pensais que ce serait mieux pour Michael.
Michael: Ecoute maman, je suis désolé. J’aime les choses comme elles sont. J’aime avoir mon espace vital.

Gina: Moi aussi.

Michael: Quoi ?

Gina: Ecoute, il y a peu de temps, j’aurais voulu vivre ici et être plus près de vois, mais je dois dire que c’est mieux pour moi de rester seule. Je suis passée du stade enfant à celui d’élever un enfant. Je n’ai jamais vraiment vécu seule avant.

Joey: (Réalise) Je n’ai jamais vécu seul non plus.

Gina: (A Michael) Et c’est effrayant, mais c’est sympa. J’ai toute la maison pour moi, je peux écouter de la musique ringarde quand je veux, je peux allumer mes bougies odorantes que tu détestes, et je peux prendre de très longs bains.

Joey: Il interrompt toujours mes bains.

Gina: Je pense que je découvre qui je suis sans toi, et c’est bizarre. Mais je m’amuse.

Michael: Oh.

Gina: Quoi ?

Michael: C’est étrange. Je n’aime pas que tu m’étouffes, mais maintenant que tu ne le fais plus, c’est un peu triste. Les choses changent.

Gina: Oui. En fait, tu devrais peut être commencer à faire ta lessive seul.

Joey: (A Michael) Haha !

Gina: Et vous devriez peut être commencer à vous faire à manger seuls.

Joey: Tu es la mère de ce garçon.

[Scène : La pièce de Joey. Il est habillé en Roi, et il répète son texte en coulisse. ]

Joey: Voilà donc l'hiver de notre déplaisir... Quelle est la suite ? Quelle est la suite ?! Mon Dieu, je t'en prie, aide-moi, et je te promets, je ne ferai plus deux doublures à la fois.

[La pièce débute. Joey entre sur scène.]

Joey: Voilà donc l'hiver de notre déplaisir, Changé en glorieux été par ce soleil d'York, Et voilà tous les nuages qui pesaient sur notre lignée Engloutis dans le sein profond de l'océan. Voilà nos fronts ceints de couronnes de laurier, Nos bras meurtris érigés en monuments, Nos terribles craintes changées en joyeuses assemblées, Nos funestes défilés en charmantes danses.

[Le rideau s’ouvre sur des cow-boys qui dansent. Joey réalise alors qu’il n’est pas dans la bonne pièce.]

Joey: et vive les cow-boys!

[Scène : Joey, Michael, et Gina sont chez Joey.]

Joey: Oh, je n’arrive pas à croire que j’ai finalement réussi ce monologue. C’était dans la mauvaise pièce, mais quand même.

Gina: Je voudrais porter un toast à mon frère, à ses débuts sur les planches de LA.

Joey: Au théâtre.

Ensemble: Au théâtre.

[Ils trinquent.]

Michael: Euh, à l’indépendance.

Ensemble: A l’indépendance.

[Ils trinquent encore une fois.]

Gina: Oh, et à Michael et Raisin.

Ensemble: A Michael et Raisin.

Scene 1: Joey and Michael’s house. Joey is reading a book. Gina Enters.


Joey: Hey.

Gina: (Deep Voice) I need a drink.

Joey: You sound just like dad.

Gina: Dad didn’t drink.

Joey: Oh I know, but your voice is deep like a man.

Gina: Heh, you want a beer?

Joey: No no, I have an audition in an hour with this great theater company. I have to memorize a monologue from Shakespeare’s Richard III.

Gina: Oh, how’s that going?

Joey: Bad.

Gina: Why would you even want to do Shakespeare?

Joey: Well, this could be a great opportunity for me you know? Really turn things around. Get people to look at me as a serious actor. Plus I get to wear a crown.

Gina: You know, maybe it would help you memorize it if you understood the dialogue.

Joey: Yeah, but it’s like a whole other language.

Gina: Well, let me help you. Let’s start with the first line.

Joey: Okay, uh (Reading from Richard III) “Now is the winter of our discontent.

Gina: Interesting.

Joey: “Made glorious summer by this sun of York.”

Gina: Uh, okay sure.

Joey: “And all the clouds that lowered upon our house in the deep bosom of the ocean buried.

[Awkward silence as they sit staring at the book]

Gina: You wanna get a pizza?

Joey: Oh, God yes.


[Opening Credits]


Scene 2: The courtyard outside Michael and Joey’s house. Michael is working on his computer. Joey enters.

Joey: Hey Michael.

Michael: Oh, hey Joey. How’d the audition go today?

Joey: Ah, I didn’t get it. I’m gonna be the understudy.

Michael: That’s great!

Joey: Uh, Michael, I don’t know what that means in rocket science business, but in show business it means you suck.

Michael: You’re looking at this in the wrong way. If the lead actor gets sick, you’re in. This is an oppurtuinty. You just need to be ready to seize it when you’re moment comes.

Joey: Yeah?

Michael: Absolutely. Remember what happened to Lou Gehrig? One day Wally Pip got sick and Lou filled in for him. He was so good he replaced him permanently. The guy played every single game for like thirteen years.

Joey: Michael I can’t wait for this part that long. I’m supposed to go to Sea World in three weeks!

Michael: The point is you could get your big break, and you need to be ready.

Joey: Hmm, yeah. I’ll just wait for my chance and then go out there and be the best Richard III there ever was.

Michael: Well actually, Sir Lawrence Olivia set a pretty high standard for that one.

Joey: Oh. Maybe I should put “Sir” in front of my name

A girl enters carrying a big box

Michael: (Whispering to Joey) Girl. Girl, girl, girl!

Joey: Why, well hello.

Girl: Hi.

Joey: Let me help you with that. (Joey takes the box from her)

Girl: Thanks.

Joey: And let me be the first to welcome you to the building.

Girl: Oh actually I’m moving out of my apartment here, and in with my fiancé.

Joey: Aw, there you go. (Gives her the box back)

The girl leaves

Michael: Joey, she’s moving out. This is bad. This is really bad.

Joey: Come on Michael, you didn’t have a chance with that girl. I could still get her. You wanna see?

Michael: No! Just look. An apartment is open in the building. My mother’s gonna want to move in.

Joey: Really?

Michael: Yes! When I moved in here she asked me if there was an apartment open for rent. God, she hates being alone, and now I’m not there to do yard work anymore or move furniture around.

Joey: Whoa whoa whoa, you move furniture?

Michael: It’s mostly wicker.

Joey: Oh.

Michael: This cannot happen! You have to help me.

Joey: Alright, alright, alright. Uh, well we better take that sign down. (Points to the “For Rent” sign)

Gina: (Yelling from the parking lot) You better just back off mister!

Joey: (To Michael) Get the..!

Michael rips down the sign and hands it to Joey. Joey sets it by a plant. Gina enters.

Gina: (Yelling to the parking lot) I didn’t hit your car! You would know if I hit your car! (To Joey) I just totally hit that guy’s car. What’s going on with you guys?

Michael: Nothing.

Gina: (Notices the “For Rent” sign by the plant) Hmm, what do we have here? A plant for rent? Pffh, California, what a bunch of weirdos, huh?

Joey: Yeah..

Gina: Okay, I’m gonna go get dinner ready.

Howard Enters

Howard: Hey guys. Hey Gina.

Gina: Hey Howie.

Howard: Hey, did you notice anything different about me?

Gina: Did you get shorter?

Howard: No, I’ve been working out! I have a Bowflex. Good things are happening to my body almost daily.

Gina: I can make good things happen to your body almost daily too.

Gina Leaves

Howard: I wanna marry her. (Notices the “For Rent” sign by the plant) Hey that’s not supposed to be here. It’s supposed to go over there.

Joey: Listen, uh, we don’t want Gina to know about the empty apartment right now, so maybe you don’t mention it to her.

Howard: Why can’t she know?

Michael: Uh, because if she finds out, she’ll want to move into it and we really don’t want her living with us.

Howard: She’d move in here?

Joey: Howard-

Howard: I want that!

Joey: Howard, no!

Howard: I’m gonna tell her.

Joey: Howard-

Howard: (Yelling) Gina!

Joey: You wanna have another pizza tonight, just you and me?

Howard: That was the best night ever. We watched Die Hard and then you showed me your Days Of Our Lives cast photo and pointed out everyone you slept with.

Joey: Uh huh. Well, we can do that again if you don’t mention the empty apartment to Gina.

Howard: Really?

Joey: Yeah, but this time we can Die Harder.

Howard: Ahh, the same thing happens only this time they’re on a plane!


Scene 3: The back porch at Joey and Michael’s house.


Joey: Hey, guess what. I’ve got great news. The guy who plays Richard III has been throwing up all day.

Michael: Really?

Joey: yeah, yeah. They think it might be serious. I’m gonna get to go on!

Michael: I’m so happy for you. See, I told you. So how are the lines coming?

Joey: Oh ah, words – the worst part of acting. I can’t get that opening monologue. I think I have too much information stored in my brain.

Michael: That’s an interesting theory.

Alex Enters

Alex: Hey guys.

Joey: Oh, hey.

Alex: Uh, do you know what’s been happening to the “For Rent” signs I’ve been putting up?

Joey: Yeah yeah, we’ve been taking ‘em down and tearing ‘em up.

Alex: And why have you been doing that?

Michael: Because if my mom finds out there’s an apartment here, she’ll want to move in immediately.

Alex: Oh, well that might be okay. We’re getting along pretty well.

Joey: Really? You think you’d want her as a tenant? Alright lets’ do a little role play, okay? I’ll be Gina and you come and ask em for the rent.

Alex: Okay. Gina-

Joey: (As Gina) Bite me blondie!

Alex: That felt so real. Okay, you know what, you’re right. This can’t happen. She’s crazy.

Joey: Whoa whoa Alex, we can talk about her like that but you can’t. That’s my sister.

Michael: Yeah, and that’s my mother.

Alex: Oh my god, I’m so sorry.

Joey: Ah, we’re just messing with you.

Michael: She’s crazy. So look, we have to find somebody else to live in that apartment. Is anybody interested in it?

Alex: No, I was thinking of having an open house.

Michael: Oh, oh, have one tomorrow. She has to go to San Diego for a wig convention.

Joey: Ooh, San Diego! Only twenty more days ‘til Sea World!

Alex: Okay, this can totally work. I just have to rent it to someone by tomorrow. I just wish my husband were here. He’s the real salesman in the family.

Joey: Really?

Alex: Yeah, the last apartment we had open, he rented no problem even though there was bad plumbing, faulty heating, and there’s mold in the walls.

Joey: Uh, weren’t we the last people to move in?

Alex: So, Sea World, huh?


Scene 4: Joey and Michael’s house. Joey is polishing his crown for Richard III. Gina enters.


Gina: Huh, all hail Kind Meatball.

Joey: Hey, you’re gonna come see my play tonight, right?

Gina: And pass up the chance to see you in makeup and tights? Haha, that’s gonna be Christmas card. So, you ready to go on?

Joey: Yeah, I got everything down except that damn opening monologue. Hey, what do you think about sitting in the front row and mouthing the words to me?

Gina: I don’t know it.

Joey: You know it better than I do.

Phone Rings

Joey: (On the phone) Hello. Uh huh. Oh. Okay, thanks. Bye. (Hangs up) Uh oh.

Gina: Fraternity test results?

Joey: No, that was the theater calling. I’m going on tonight.

Gina: You knew that.

Joey: Different theater. Different play.

Gina: What?

Joey: Well, I liked understudying so much I took another job. I- I over-understudied!

Gina: Why would you do that?

Joey: Well I figured if I understudied in more than one thing, it’s increase my odds of getting on stage.

Gina: you know, you think just enough to really screw things up for yourself.

Joey: I know! I know. I can’t believe this. What are the chances of two people getting sick at the same time?

Gina: Well, it’s flu season.

Joey: Get a flu shot!

Gina: You didn’t get a flu shot.

Joey: I’m not in a play! What am I gonna do?

Michael Enters

Michael: Hey Joey, there was a weird phone message for you. Your producer called and said you were going on tonight.

Gina: Yeah, yeah, yeah. Hunny, he knows already. He’s in two plays tonight.

Joey: Actually I should hear this.

Michael: Okay, the message was Trent’s stuck in Florida so they need you to play the part of Gus.

Gina: You’re in three plays?

Joey: Ah, I was afraid it was Gus! Damnit Trent! Unprofessional, unprofessional, unprofessional!

Gina: So what’s the third play about?

Joey: (Confused) I don’t remember!

Michael: Joey, what are you gonna do?

Joey: Well, I don’t know. I can only do one.

Michael: Well hey, don’t do the one with the monologue in it because you don’t know that one very well.

Joey: But I haven’t studied the dancing in that cowboy thing at all!

Joey tries to do the dance

Joey: I don’t know it!

Gina: Oh, please do that one!

Joey: I can’t believe this. What are the chances? It’s like everything’s lining up to screw me! It’s the understudy perfect storm!


Scene 5: Bobbie’s Office


Bobbie: Joey, thank you for coming in. Listen, the reason that I called-

Joey: No no, you didn’t call me. I called you.

Bobbie: Oh, good. I was just about to make something up.

Joey: Okay, look Bobbie, I got a real problem and I need your help. I took an understudy role in this play-

Bobbie: Oh no, I hate plays!

Joey: That’s not the problem.

Bobbie: Oh, it gets worse?

Joey: Well I signed up to understudy in three different plays, and they all want me to go on tonight.

Bobbie: What? Oh, why can’t you just have a coke problem like everyone else?

Joey: I’ll give that some thought!

Bobbie: Alright, you have to do three plays at one. Well lucky for you, I am the queen of multi-tasking. Right now, as we are talking, I am doing butt clenches, and I’m learning Spanish in this earpiece. (Shows Joey her earphones) Me llamo Bobbie! I’m trying to seduce a Mexican soap star. Alright, let’s see if we can juggle these. All three plays are at the same time?

Joey: No, no, no. One starts a little earlier. Oh, and one I’m not in until the second act.

Bobbie: Great! You can do both of those, and for the third, maybe we can get the actor to go on.

Joey: How are we gonna do that?

Bobbie: Well, I’d offer to call and threaten to ruin his career, but it couldn’t do much worse – he’s doing a play.

Joey: Uh, maybe I can just go talk to him.

Bobbie: You do that. You’ll think of something to say. You’re a big, bright guy.

Joey: Yeah, yeah, I get that a lot.

Bobbie: Really? (Talking to the Spanish lesson in her earphones) Ah, enough of that “¿Donde esta la playa?” crap. How do you say “Take off my bra?!”

Joey: Quitame mi Brassiere.


Scene 6: The courtyard outside Joey and Michael’s house. Alex is hosting the open house


Joey: Hey, Alex, how’s the open house going?

Alex: Hey, we’ve had a few bites but no one’s really interested.

Joey: Ah, did you mention there’s a celebrity living in the complex?

Alex: There is? Who?

Joey: Uh, Sir Joey Tribbiani.

Alex: Oh yeah, well let’s keep that quiet. We don’t want the paparazzi crawling around here.

Joey: I hate those bastards always following me around in their helicopters. (Checks the sky for watching helicopters) Well, you better rent it soon because Gina’s gonna be back in a couple of hours.

Alex: Well, I’m doing the best I can. It’s not like I’ve got the greatest prospects here.

Joey: Don’t be so choosey. The important thing is to rent it to someone who’s not my sister, alright? And maybe someone who’s hot, and has Hollywood connections, and HDTV-

Alex: Get out of here!

Joey walks inside his and Michael’s house

Joey: Hey Michael, looks like there’s a lot of people at the open-

Gina pops up from behind the counter. Joey didn’t know she was there.

Joey: Hi Gina! You’re here. What happened to your wig convention?

Gina: A lot of stylists came down with the flu so they cancelled the whole thing.

Joey: Flu, you are killing me!

Gina: All right Michael, I’m just gonna get your laundry and I’ll be on my way.

Gina Leaves

Joey: How long has she been here? Did she see the open house?

Michael: No, she came before it started, but now she just has to stay ‘til it’s over. So how are we gonna keep her here?

Joey: Uh, oh wait, keeping her here will be easy. What’s her favorite thing to do in the world?

Michael: Telling us what to do.

Joey: Be more specific.

Michael: Uh, telling me what to do.

Joey: Exactly! So just, as her advice about something.

Michael: Uh, like what?

Joey: All right, don’t worry. I’ve been working on improve for my new theater class. Watch me think on my feet.

Michael: This is scary.

Gina Enters

Gina: Okay guys, I got your laundry. I’m gonna take off.

Michael: OK, you know what mom? Stay. Just ‘cause I wanna talk. I have a problem.

Gina: With what?

Michael: Well, it’s a problem with-

Joey: A girl!

Michael: Yes, with a girl.

Gina: Really? What’s her name?

Joey: Raisin!

Michael: Yes uh, her name is Raisin, and she’s a little bit-

Joey: Cajun!

Michael: ..She’s a little bit Cajun.

Joey: And her father’s a dirty cop!

Gina: (To Michael) Okay, I’m glad you came to me about this. Here’s what you’re gonna do.

Michael: Wait, you actually have some advice about my Cajun girlfriend Raisin?

Gina: First, there’s a few things you two need to get strait-

Joey: Okay, great. I’m taking off.

Michael: Joey, where are you going?

Joey: Well it turns out, time-wise I can still do Richard III and make it across town for the second act in the cowboy musical, so now I gotta convince the sick actor in the third play that he’s well enough to go on instead of me. (Stops to catch his breath) Okay, I’m ready.


Scene 7: The sick actor’s (Tim’s) Bedroom


Joey: Hey Tim.

Tim: Who are you?

Joey: It’s me, Joey, you’re understudy.

Tim: What are you doing here?

Joey: Oh, uh, your roommate let me in. I just really wanted to thank you for giving me the chance to go on tonight, and I want you to know that I am not going to let you down. I’ve been busy making the role of Henry my own.

Tim: You mean Henry?

Joey: (To Himself) Good thing I’m getting out of this one. (To Tim) Anyway, I just want to tell you a little story Tim. Do you like baseball?

Tim: Not really, but I like A-rod. He’s yummy.

Joey: Amen. Uh, anyway, you remind me of this first baseman, Wally Pip.

Tim: Why, did he die with an understudy in his room?

Joey: No, but he was sick one day and he allowed a young no-name backup to come into the game for him, and he never made it back into the line up. You know why?

Tim: Why?

Joey: Because his replacement turned out to be Lou Gehrig, one of the most beloved figures in baseball hitting almost 500 home runs.

Silence

Joey: You do know what a homerun is, right?

Tim: I’m not that gay!

Joey: Sorry. Anyway, I just want to leave you with that little story before I go out tonight and act one out of the park.

Tim: Wait, why are you telling me this? Are you threatening me?

Joey: If I was, would it work?

Tim: Is this some kind of All About Eve situation?

Joey: (Not knowing what he means) Uh, if it was, would it work?

Tim: You know, maybe I am starting to feel a little better.

Joey: Really?

Tim: Yeah, I think I can go on tonight.

Joey: Well hey, if that’s what you want Tim, I’m not gonna be the one to stop ya. If only I hadn’t stopped by!

Tim: You know, coming into here and trying to talk me into going on, you may be the worst understudy ever.

Joey: You have no idea!


Scene 8: The Courtyard


Joey: Hey, did you rent the apartment yet?

Alex: I did, finally. Actually to a really nice girl who just moved here from New York.

Joey: Oh, I hope it’s not someone I slept with and never called back.

Alex: I doubt it. I mean, what are the odds?

Joey: Actually, quite high. Come on, let’s go tell Michael the good news.

Joey and Alex enter Joey’s house. Gina is still talking to Michael about Raisin.

Gina: She really sounds worth fighting for, but remember, the Cajun are emotional people.

Joey gives Michael the thumbs-up sign

Michael: Okay, Mom. Uh, thanks for the advice.

Gina: And I want to meet this Raisin.

Michael: That’s actually gonna be difficult because she lives-

Joey: In a submarine!

Michael: She lives on a submarine.

Gina: All right, I’m gonna take off.

Howard Enters

Howard: Okay, okay. Keeping the secret’s been torturing me. I can’t eat. I can’t sleep. I can barely Bowflex! Gina, there’s an apartment for rent across the way.

Gina: What?

Howard: They didn’t want me to tell you, but I want you to live here. I think you deserve to know, ‘cause you’re super, super pretty.

Joey: No more Die Hard for you, Howie!

Howard: Really? ‘Cause I just ordered pizza.

Joey: Bring it down and we’ll talk.

Howard Leaves

Gina: (To Alex) Did you know about this?

Joey: Hey, hey, hey, she had nothing to do with this.

Alex: It’s true. I would’ve rented it to you in a second. I love having you around. In fact-

Gina: Bite me blondie!

Alex: Okay..

Alex Leaves

Gina: Wow, so all day you’ve been trying to keep me from finding out about this place? You guys must’ve really not wanted me to live here, huh?

Joey: Look, Gina, I just thought it would be better for Michael.

Michael: Look, Mom, I’m sorry. I just, I like things the way they are. I like having my own space.

Gina: Me too.

Michael: What?

Gina: Look, there was a time not too long ago when I would’ve wanted to live there and be closer to you, but I have to say this is kinda working out for me. You know, I went strait from being a kid to raising a kid. I’ve never really lived alone before.

Joey: (Realizing) I’ve never lived alone either.

Gina: (To Michael) And it’s scary, but its’ nice. I got the whole place to myself. I can listen to bad music whenever I want. I can light my smelly candles that you hate, and I can take super long baths.

Joey: He’s always interrupting my baths..

Gina: I guess I’m figuring out who I am away from you. And it’s strange, but I’m kinda having fun.

Michael: Oh..

Gina: What?

Michael: It’s just, it’s weird. I didn’t want you to smother me, but now that you’re not doing it anymore, it’s actually kind of sad. I guess things are changing.

Gina: Yeah. In fact, maybe you should start doing your own laundry.

Joey: (To Michael) Haha!

Gina: And maybe you guys should start cooking for yourselves too.

Joey: Hey, you are this boy’s mother!


Scene 9: The play. Joey is dressed as a king, practicing his lines backstage.



Joey: Now is the winter of our discontent. What’s the next line? What’s the next line?! God, please, help me get through this and from now on I promise I will not understudy for more than two plays at once.

The play starts. Joey walks onto the stage

Joey: (As the King) Now is the winter of our discontent. Made glorious summer by this sun of York, and all the clouds that lowered upon our house in the deep bosom of the ocean buried. Now, are our brows bound with victorious wreaths? Our brusid arms hung up for monuments. Our stern alarms changed to merry meetings. Our dreadful marches to delightful measures.

The curtain opens revealing Cowboys dancing. Joey realizes he’s doing the wrong play.

Joey: Also, enjoy the cowboys!


Scene 10: Joey, Michael, and Gina at Joey and Michael’s house


Joey
: Oh, I can’t believe I finally nailed that speech. It was in the wrong play, but still.

Gina: I would like to make a toast to my brother. To his LA stage, debut.

Joey: Aw, to acting.

All: To acting.

They touch glasses

Michael: Um, to independence.

All: To independence.

They touch glasses

Gina: Oh, and to Michael and Raisin.

All: To Michael and Raisin!

They touch glasses

Kikavu ?

Au total, 10 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Sevnol 
13.09.2020 vers 23h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

James723 
30.12.2016 vers 23h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

elyxir 
Date inconnue

ilimilie 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

chrisss37 
James723 
mamynicky 
Ne manque pas...
Activité récente

Suite de mots
Hier à 16:56

Actualités
Départ

Départ
Après plus de 10 ans au service du quartier, je vous annonce que je quitte mon poste. Le 23 octobre...

Christina Ricci est enceinte

Christina Ricci est enceinte
L'actrice Christina Ricci (Mary Teresa) est enceinte de son deuxième enfant. Après s'être séparée de...

Calendrier

Calendrier
Le calendrier du mois de juillet est disponible sur l'éditorial. J'espère qu'il vous plaira....

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui, 26 juin, c'est l'anniversaire de Matt Letscher (Eric). Il fête ses 51 ans. Joyeux...

Matrix 4

Matrix 4
L'actrice Christina Ricci (Mary Teresa) est au casting du film Matrix 4, tourné en novembre dernier,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 16:11

Avis aux collectionneurs d'HypnoCards : l'HypnoBoutique vous offre un cadeau surprise. Rendez-vous à l'Accueil pour le découvrir !

diana62800, Avant-hier à 19:49

Le quartier 'The Secret Life of The American Teenager' fait peau neuve avec un tout nouveau design, venez donner votre avis

diana62800, Avant-hier à 19:50

Merci d'avance

Luna25, Hier à 11:20

Salut, il y a de nouveau sondage chez Legends of Tomorrow et Reign.

Locksley, Hier à 16:17

Bienvenue au quartier Bridgerton dans la citadelle ! Bonne inauguration à albi !

Viens chatter !