19 fans | Vote

#115 : L'assistant

Suivant les conseils de Bobbie, Joey se trouve un assistant pour gérer son emploi du temps. Il engage donc Glen qui peu de temps après se lance dans une relation avec Gina, ce qui agace Joey car Glen oublie de plus en plus les choses qu'il lui a dit de faire.
Pendant ce temps, Alex joue la médiatrice entre Michael et son ami Seth qui veut s'approprier les droits d'une création.

Galerie Captures

Titre VO
Joey and the assistant

Titre VF
L'assistant

Première diffusion
20.01.2005

Première diffusion en France
30.05.2005

Plus de détails

Titre VO: “Joey and the assistant” Titre VF: “L'assistant”
USA : Diffusé le 20 janvier 2005 - France : Diffusé le 30 mai 2005
Scénario : John Quaintance & Brian Kelley - Réalisation : Andrew D.Weyman
Guests : Richard Ruccolo (Glen) Ben Falcone (Howard) Simon Helberg (Seth) Davis Mikaels (Jason) Paul Walia (Travis) Dwain A. Perry (Dwight)

Joey se rend chez Bobbie qui constate que Joey est de plus en plus en retard, oublie des rendez vous.... elle lui conseille de prendre un assistant pour gérer son emploi du temps, Joey trouve l'idée géniale.

Chez les garçons, Michael entre déprimé, il explique aux autres que Seth et lui ont inventé un matériau mais que Seth veut s'accorder tous le mérite de cette découverte. Alex lui propose alors de jouer la médiatrice pour arranger les choses.

Plus tard, Joey reçoit plusieurs personnes pour devenir son assistant .... dont Howard.
Glen, qui postule pour le job, arrive chez Joey. Joey lui pose des questions dont il a le secret et décide de l'engager quand Glen lui sauve la peau face à Gina qui l'attendant pour nettoyer son garage.

Alors que Glen et Joey discutent boulot, Glen laisse entendre que Gina lui plaît. Joey l'encourage à lui demander de sortie avec lui, Gina accepte.

Au bureau d'Alex, Seth arrive pour rencontrer Michael mais les choses se passent plutôt mal, Seth povoquant Alex sans arrêt. Irritée, celle ci lui explique qu'elle était là en tant que médiatrice mais que désormais, il a intérêt à trouver un bon avocat car il n'est plus question de médiation.

Chez Joey, Glen arrive en retard, Joey lui demande où il était, il lui répond qu'il était avec Gina et réalise qu'il a oublié l'agenda chez elle. Gina arrive avec l'agenda. Joey en profite pour lui dire qu'il a besoin de Glen et qu'il n'apprécie qu'elle le distrait trop souvent.

Alex et Michael commencent à mettre en place les preuves qui feront qu'ils pourront prouver que Michael était bien là quand le nouveau concept a été inventé. Michael se souvient que Joey était présent, il pourra donc témoigner.
Malheureusement, Joey regardait l'agence tous risques et est incapable de savoir de quoi les garçons ont parlé. Alex leur dit que ce n'est pas grave, l'important est de montrer à Seth qu'il y a un témoin, il n'est pas sensé savoir que Joey ne se rappelle pas de la conversation.

Joey a engagé Howard pour combler les absences de Glen mais il se rend compte que Howard n'est bon à rien, il essaie de joindre Glen mais impossible, il pense aussitôt qu'il est chez Gina, il s'y rend donc.

Joey arrive en demandant son agenda, Glen lui dit qu'il avait qu'à appeler, Joey lui dit qu'il a essayé, Glen réalise que c'est Gina qui a éteint le téléphone, Gina et Joey se disputent pendant que Glen part chercher l'agenda.
Gina avoue à Joey que Glen n'est pas comme les autres et qu'il est gentil avec elle, Joey se rend compte que sa soeur est peut être vraiment attaché à lui, il lui dit qu'elle peut continuer à le voir.

Au bureau d'Alex, elle demande à l'avocat de Seth que tout ce qu'ils veulent c'est qu'il signe un formulaire signifiant qu'ils ont eu l'idée ensemble et qu'un témoin peut le prouver, Joey entre mais l'avocat demande d'abord d'entendre ce que Joey a à dire car il peut bluffer. Les autres commencent à stresser. Joey commence à s'expliquer mais s'embrouille complètement. Les autres sont désespérés et commencent à partir.
Joey change de tactique et leur dit que quand Seth et Michael ont fait une pause, il a regardé l'ordinateur de Seth et qu'il a trouvé des choses érotiques, il menace Seth de tout dévoiler, celui ci se rétracte et avoue que Michael a participé à l'invention.
Alex et Michael sont soulagés et demande à Joey ce qu'il y avait sur le pc, Joey leur dit qu'il n'a jamais regardé, qu'il bluffait car tout le monde a toujours quelque chose à cacher sur son pc.

Chez Joey, Gina et Joey se partagent l'emploi du temps de Glen pour qu'il puisse continuer son travail d'assistant et voir régulièrement Gina.

L'épisode se termine dans le bureau de Bobbie où Bobbie et Joey organisent un combat entre leurs deux assistants. Ils leur demandent de faire les robots et de se battre pour les divertir.

Scène 1 : Le bureau de Bobbie



Joey: Salut.

Bobbie: Oh, regardez qui arrive avec une heure de retard.

Joey: Je suis désolé.

Bobbie: Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu es en retard tout le temps. Hier tu as raté la réception avec les modèles de lingerie.

Joey: Ont-elles récolté beaucoup d’argent ? Est-ce que ces filles auront l’aide dont elles ont besoin ?

Bobbie: Tu es très irrégulier dernièrement. Est-ce que tu prends une nouvelle drogue que tu as peut-être sur toi ?

Joey: Non, non. C’est juste que… Je travaille tellement que j’ai du mal à suivre le cours des choses.

Bobbie: Hé bien, tu as besoin d’un assistant.

Joey: Tu crois que ça m’aiderait ?

Bobbie: Oh, sûrement. Il fera les courses pour toi, il organisera ta vie privée. Et parfois il fera de la magie. Regarde ça ! (Elle décroche le téléphone) Jason, tu serais un ange si tu venais ici avec une tasse sur la tête.

Jason entre avec une tasse sur la tête

Bobbie: Jason, dis bonjour à Joey Tribbiani.

Jason: Bonjour. J’ai un bac +5.

Bobbie: Merci mon cœur. Ca sera tout. Retourne dans ta boîte.

Joey: Très bien, je vais faire ça. Je vais recruter un assistant. Euh, un conseil ?

Bobbie: Hé bien tu dois trouver quelqu’un qui te correspond bien. Personnellement, je choisis toujours un gay. Ils sentent bon, et ils ont de superbes mains.

Jason entre

Jason: Bobbie, je voulais vous rappeler que vous avec une réunion avec le département à 16h00.

Bobbie
: Merci Jason. Maintenant, fais le robot pour Joey.

Jason fait le robot. Joey et Bobbie rient

Joey: C’est exactement ce dont j’ai besoin.

Opening Credits

 

Scène 2 : Chez Joey et Michael – Alex, Gina, Joey



Joey: Salut.

Alex: Salut. Qu’est-ce que tu lis ?

Joey: Oh, euh, des C.V. Oui, il me faut un assistant personnel maintenant que je suis une célébrité surbookée. Un mec m’a reconnu dans la rue hier.

Gina: Un clochard m’a demandé si tu étais Jésus.

Joey: Il savait qui je suis.

Michael entre

Michael: (déprimé) Salut.

Gina: Salut. Qu’est-ce qui ne va pas ?

Michael: J’ai eu une grosse dispute avec mon soi-disant ami Seth.

Joey: Attends une minute. Les intellos se battent entre eux ? Les gens normaux ne vous en font pas assez baver ?

Michael: Non, on a inventé un matériau pour les boucliers thermiques dans les fusées. Maintenant, Seth va déposer un brevet et il veut profiter seul de tout le mérite.

Alex: Pourquoi fait-il cela ?

Michael: C’est une découverte scientifique. Il y a beaucoup en jeu : argent, gloire, un genre très spécifique de femmes…

Alex: Tu sais, je peux t’aider à régler ça. Enfin, je veux dire, je suis avocate.

Gina: Ooh, fais-lui un procès. Je n’ai pas fait de procès depuis ce chien et la morsure…

Joey: Whoa, whoa, whoa. Un chien t’a mordu ?

Michael: Non, non. Elle a mordu le chien.

Gina: Oh, je choisis qui me grimpe, pas l’inverser.

Alex: Euh, en fait, je ne parlais pas d’un procès. Je pensais à une médiation. Je vais organiser une réunion avec Seth et tout ce que tu as besoin de faire c’est y venir.

Michael: Je ne sais pas si ça va résoudre quoi que ce soit, mais cela vaut la peine d’essayer. Bien, merci.

Joey: Très bien, qui veut feuilleter ces C.V. avec moi et m’aider à choisir mon assistant ?

Gina: (tire le C.V. que Joey a en main) Pourquoi perds-tu du temps avec ces idiots. Engage-moi !

Joey: (hésitant) Oui, si tu veux vraiment le faire.

Gina: Je n’aime pas la façon dont tu as dit ça. Je démissionne.

Joey: Je savais que je ne pourrais pas te garder éternellement. Bonne chance Gina.

Ils se serrent la main

Scène 3 : Chez Joey et Michael – Joey entretient un assistant potentiel



Joey: Waou, Travis, ton C.V. est impressionnant. Bon, je te propose un scénario : je t’envoie au magasin de vidéos. Lequel des films « Die Hard » vas-tu rapporter ?

Travis: Euh, le premier ?

Joey: Je suis désolé. La bonne réponse était « les trois ». Merci d’être venu.

Travis sort ; Howard entre

Howard: Laisse-moi être ton assistant !

Joey: Tu n’as pas déjà un boulot ?

Howard: Je suis vice-Président de la troisième plus grosse banque de Californie. Mais c’est une voie sans issue.

Quelqu’un frappe à la porte, Joey ouvre

Glen: Bonjour, je suis ici pour le job d’assistant. Je m’appelle Glen.

Joey: (Lui serre la main) Joey.

Howard: (Sarcastique) Glen. Joli prénom !

Glen: Oh, et vous, comment vous appelez-vous ?

Howard: Howard J. Peckerman !

Howard sort

Joey: (prend le C.V. de Glen) Entre Glen. Parle-moi un peu de toi.

Glen: Hé bien j’ai emménagé ici il y a cinq ans, j’ai trouvé ce boulot et je l’ai de suite adoré.

Joey: Oh, d’où viens-tu ?

Glen: Du Minnesota.

Joey: Ah ton articulation est excellente. Euh, quel genre de voiture tu conduis ?

Glen: Oh, un pick-up.

Joey
: Si je t’engage, tu me promèneras à l’arrière comme un chien ?

Glen: Bien sûr, c’est toi le boss.

Joey: Excellent. Bon, question suivante : Il est deux heures du matin, j’ai faim. Qu’est-ce que tu m’apportes et pourquoi ?

Glen: Hum, je pencherais pour la pizza, parce que tu peux la manger directement sur ton ventre, sans couverts, tout en restant couché dans le lit.

Joey: (Pause) Je dois être honnête Glen, tu m’épates.

Glen sourit

Joey: bon, passons aux choses sérieuses. Qui gagnerait entre Dracula et le loup-garou ?

Glen: Le loup-garou sans hésiter.

Joey: Quoi ? Pas du tout ! Pourquoi ?

Glen: Parce qu’il combattrait Dracula jusqu’à l’aube, et là Dracula tomberait en poussières alors que le Loup-garou se transformerait juste en gars normal.

Joey: Je n’avais jamais envisagé ça. Alors ça change tout.

Gina entre

Gina: Joey, où étais-tu ? Tu étais censé m’aider à nettoyer mon garage il y a une demi-heure.

Joey: Oh, écoute Gina, je suis désolé. J’ai…

Glen: Bonjour, je m’appelle Glen, et tout est de ma faute. J’étais en retard pour mon entretien et Joey était en train de me dire qu’il devait vous aider. Je suis vraiment désolé.

Joey: Oui, merci beaucoup Glen. Tu m’as empêché de nettoyer son garage.

Gina: Pourquoi est-ce que tu ne m’as pas appelé ?

Joey: Euh…

Glen: Il n’a pas pu appeler, parce qu’il était coincé au téléphone avec moi. Il a dû m’indiquer comment arriver. Je me suis perdu. Je suis tellement idiot.

Joey: Oui… c’est ça. Stupide Glen. (Il cogne sur la tête de Glen)

Gina: C’est vrai que ce quartier est étrange. Désolé de m’en être pris à toi Joey. Bon je vais préparer à dîner.

Joey: D’accord.

Gina va dans la cuisine


Joey: Tu veux le job ?

Glen: Je commence quand ?

Joey: Je crois que c’est déjà fait.

Scène 4 : La cour



Glen: Salut Boss.

Joey: Salut.

Glen: Le tournage a duré tard hier, mais tu as été génial.

Joey: Merci, et ca m’a fait plaisir de t’avoir à mes côtés. Et merci de m’avoir fait répéter mon texte, de m’avoir apporté de l’eau, de t’être occupé de cette fan complètement folle.

Glen: A-t-elle trouvé ton dressing ok ?

Joey: Oui, elle l’a trouvé bien.

Glen: Bon, écoute. J’ai des contrats à te faire signer. Et voici ton emploi du temps pour aujourd’hui. Et une fille, Amélia, a appelé.

Joey: Ooh…

Glen: Tu veux que je rompe avec elle, tout en laissant une porte ouverte pour que vous puissiez coucher ensemble ?

Joey: Tu viens de te voir décerner le titre d’employé du mois.

Gina entre

Gina: Je dépose juste les pantalons de Michael. Il m’a demandé de faire un ourlet.

Glen: Waou, c’est un très bel ourlet.

Gina: Merci de l’avoir remarqué. Si je ne m’occupais pas de ses affaires, il sortirait tout nu.

Glen: (en désignant Joey) Celui-ci a mis du marqueur sur tout un mur hier.

Joey roule des yeux. Gina entre dans l’appartement


Glen: Ta sœur est très jolie. Elle est célibataire ?

Joey: Ooh, mon fidèle valet est intéressé par la Dame du Manoir.

Glen: Tu crois que j’ai une chance ?

Joey: Euh, oui.

Gina revient

Glen: Gina, écouté, je trouve que tu es une femme charmante et…

Joey: Whoa ! Whoa, whoa. Tu te donnes trop de mal Glen. (A Gina) Tu veux sortir avec ce gars ?

Gina: Je ne sais pas. Je ne le connais pas beaucoup. Laisse-moi te poser une question : quel genre de voiture tu conduis ?

Glen: Un pick-up.

Gina: Oh, on pourra se promener, avec Joey à l’arrière comme un chien ?

Glen: J’ai déjà donné mon accord à cela.

Gina: Bon, tu m’emmèneras dans un restaurant sympa ?

Glen: Qu’est-ce qu’un restaurant sympa ?

Gina: Du Ketchup en bouteille. Tous les crackers que je veux.

Glen: Un buffet de salade ?

Gina: Je ne suis pas la Reine d’Angleterre.

Glen: Je connais un endroit.

Gina: Très bien. Viens me chercher à sept heures.

Glen: Très bien.

Gina s’en va

Joey: Alors, toi et Gina, hein ?

Glen: Ouais.

Joey: Je vais te dire un truc. C’est ma sœur. Si tu fais quoi que ce soit pour la blesser, tu recevras la raclée de ta vie. (Pause) Et après elle en aura après moi.

Scène 5: Le bureau d'Alex – Seth entre



Alex: Oh, bonjour Monsieur Tobin. Merci beaucoup d’être venu.

Seth: Peut-on régler ça rapidement ? Chaque minute durant laquelle je ne fais pas de recherche est un coup dur pour la science. (A Michael) Je ne comprends pas pourquoi tu as eu recours à une avocate.

Alex: En fait, je suis ici en tant que médiateur, en toute impartialité. Je ne représente aucune des deux parties.

Ils s’assoient

Seth: Mais vous êtes avocate, dont j’ai raison, Michael a bien eu recours à une avocate. CQFD. Vous venez de quelle université d’ailleurs ?

Alex: Pepperdine.

Seth: Dans ce cas, je vais expliquer CQFD. Cela signifie…

Alex: Assez ! Commençons la médiation. Premièrement, je voudrais que chacun fasse état de ses prétentions dans le conflit qui vous oppose.

Seth: Pourquoi je ne commencerai pas, et ensuite Michael pourra voler ce que je viens de dire.

Michael: C'est bien parlé pour le type qui croyait qu’imprégner une céramique avec de l'azote liquide ferait un échange sans perte.

Seth: Ne m’attaque pas personnellement.

Alex: Vous savez quoi. Il a raison. L’intérêt de la médiation est de résoudre ce conflit dans le calme et la paix.

Seth: (se lève) Ce que nous pourrions faire si nous avions une vraie avocate.

Alex: (se lève) Je suis une vraie avocate, Monsieur Tobin.

Seth: Oh, Ally McBeal est frustrée ?

Alex: Vous savez quoi, oublions la médiation.

Seth: Très bien.

Alex: Je vous suggère d’engager un avocat parce que vous allez en avoir besoin.

Seth s’en va

Alex
: Ce mec doit être puceau.

Michael: Attention à ce que tu dis.

Alex: Désolée.

Scène 6: Chez Joey et Michael – Glen entre



Joey: Salut Glen, où étais-tu ?

Glen: Je sais, je suis désolé. Je suis resté tard avec Gina hier soir. Mais écoute, je suis présent maintenant et je suis à ta disposition.

Joey: D’accord. Tu as mon emploi du temps et ma liste de numéros ?

Glen: Ah, non. Non, non, non. Je les ai laissés chez Gina.

Joey: Glen, de héros à zéro.

Gina entre

Glen: Salut, tu as laissé ces papiers, j’ai pensé que tu en aurais besoin.

Joey: Oh merci, mon emploi du temps. (Il prend le papier des mains de Gina et le regarde) Oh non, Glen. Ca n’a pas de sens. Tu m’as mis « bain » tous les jours. Tu essaies de faire quoi là, me dissoudre ?

Glen: Tu sais quoi, je vais le reprendre.

Gina: Tu veux bien m’apporter un verre d’eau ?

Glen: C’est juste dans la cuisine. Je vais te manquer ?

Gina: Bien sûr, mais je vais apprécier la vue.

Glen s’en va dans la cuisine, Joey se racle la gorge

Glen: Oh, Joey, tu veux quelque chose à boire ?

Joey: Oui, un milk-shake à la banane s’il te plaît.

Glen s’en va chercher la boisson

Joey: Je dois dire que je n’aime pas la façon dont tu influences Glen.

Gina: Je n’y peux rien. Je suis comme ça. Beaucoup d’hommes se sont retrouvés incapables de faire leur boulot après être sortis avec moi.

Joey: Oh, quel dommage pour ceux qui voulaient leur acheter de la drogue.

Gina le fusille du regard

Joey: Je n’arrive pas à le croire. Il était l’assistant parfait. Quelques jours avec toi et il est cassé. Ca ne marchera pas.

Gina: Comment ? Juste parce qu’il est un peu distrait, je ne peux pas sortir avec lui ?

Joey: Oui. Il m’aide beaucoup. Il fait mes courses, il m’aide à mémoriser le script. Tu n’as pas idée combien c’est plus facile de jouer en sachant son texte. J’ai besoin que Glen se concentre uniquement sur mes besoins.

Glen entre avec la boisson

Glen: (tend le milk-shake à Joey) J’ai dû le faire avec du lait écrémé. J’espère que ça ira.

Scène 7: Chez Joey et Michael – Alex entre



Alex: Salut Michael. Ecoute, il faut que nous ayons des preuves que Seth et toi avez fait cette invention ensemble. Il faut donc que tu me racontes tout ce qui s’est passé ce jour là. Aucun détail ne doit être épargné.

Michael: Très bien. Nous étions assis à la table de cuisine, et on parlait de polymères. Seth insistait pour mettre toutes les notes sur son précieux ordinateur portable. C’est difficile de se rappeler les détails parce que Joey n’arrêtait pas de nous balancer des trucs et de nous traiter d’intellos.

Joey
: Oui, je vous ai balancé de très gros trucs.

Alex: Attendez, Joey était présent ? Nous avons un témoin oculaire.

Michael: Tu as raison. Joey, tu te rappelles quoi que ce soit de ce que Seth et moi avons dit ?

Joey: Oh, je me rappelle de tout. Les acteurs sont entraînés pour observer.

Alex: C’est génial. Vas-y, raconte-nous tout ce que tu as vu.

Joey: Très bien, euh, j’étais assis ici et je regardais une rediffusion de l’Agence Tous Risques. Vous étiez dans la cuisine, vous discutiez. Et Michael a dit « blah, blah, blah, des trucs scientifiques » et Mister T. a dit « je ne monterai pas en avion ». Et ensuite, Michael a ajouté « blah blah, blah » et Seth a répondu « j’ai pitié de l’imbécile… ». Oh, attends, c’est peut-être Mister T. qui a dit ça.

Michael: Très bien, donc le fait que tu aies été présent ne sert à rien.

Alex: Non, pas exactement. Euh, Seth se rappellera que Joey était présent ?

Joey: Oh, je pense bien. Je l’ai touché juste là avec une pile (il désigne sa tête.)

Alex: Mais Seth ignore que tu ne te rappelles de rien. On va donc bluffer et dire le contraire. Tout ce que tu as à faire est de rester là et paraître pensif.

Joey: D’accord, il faut juste que je pense à quelque chose qui me donne une tête sérieuse.

Michael: Combien font sept fois neuf ?

Joey essaie de calculer mentalement, il a l’air très sérieux

Michael: Parfait.


Scène 8: Chez Joey et Michael – Howard et Joey



Le téléphone sonne. Howard y répond

Howard: Le téléphone de Joey Tribbiani. Quel est le sujet de votre appel ?

Howard tend le téléphone à Joey, celui-ci attend qu’il lui dise qui c’est

Howard: Je ne me rappelle pas.

Joey: Allô ? Non, j’ignore à quelle heure je suis censé être là. Mon assistant est absent, et son remplaçant n’est pas tellement au point.

Howard gémit


Joey: Laissez-moi appeler mon assistant, et je vous rappelle ensuite. (Il raccroche et rappelle Glen) Je n’arrive pas à le croire. Glen a éteint son téléphone mobile.

Howard: Je le tuerai pour toi.

Joey: Il est chez Gina. Je parie qu’elle lui a fait l’éteindre. C’est ridicule. J’y vais.

Howard: Je parie qu’ils seront surpris de nous voir.

Joey: Je te dépose à la banque.

Howard: Je déteste y aller.

Scène 9: L’appartement de Gina



Joey: (entre) Glen, Le service communication a appelé pour fixer une interview. J'ai besoin de mon emploi du temps.

Glen: Oh, je vais le chercher.

Gina: Non, tu es en rendez-vous avec moi.

Joey: Oui, mais j’en ai besoin.

Gina: Il n’est pas ton esclave.

Joey: Glen, dis-lui qu’elle se trompe.

Glen: Joey, pourquoi ne m’as-tu pas appelé plus tôt ?

Joey: J’ai essayé, mais ton mobile est éteint.

Glen: Quoi ? (Il prend son téléphone.) Je ne comprends pas comment… (Il regarde Gina qui a l’air coupable.) Gina, tu ne peux pas éteindre le mobile d’un assistant. C’est comme enlever un scalpel à un chirurgien.

Gina: A part que les chirurgiens n’ont pas besoin d’aider mon frère à construire des forts.

Glen: Bon, tu sais quoi ? Je pense que je suis au milieu d’une situation étrange entre membres d’une famille. Je vais juste aller chercher l’emploi du temps.

Joey: Bien.

Glen sort

Gina: Merci beaucoup Joey. Maintenant je vais devoir regarder Sister Act toute seule.

Joey: Tu es incroyable, je t’ai dit combien Glen compte pour moi.

Gina: Oui, mais je l’apprécie aussi.

Joey
: Tu ne l’aimes pas. Tu as juste envie d’être avec lui parce que je te l’ai interdit. Tu seras lassée dans une semaine.

Gina: Peut-être que je ne vais pas m’en lasser.

Joey: Qu’est-ce que ça veut dire ?

Gina: Ca signifie que je l’aime bien, que je l’aime peut-être vraiment.

Joey: Ah oui ?

Gina: Glen est différent. Quand nous sommes allés au magasin de vidéos, il m’a tenu la porte.

Joey: Pour toi ?

Gina: Incroyable ! Et entre toi et moi, je ne pense pas qu’il aime vraiment Sister Act, mais il m’a laissé choisir. Et il n’a même pas jeté un œil à la section porno, ce que j’ai trouvé très classe. C’est un type bien. Je n’ai pas l’habitude. Je trouve cela sympathique.

Joey: D’accord, tu sais quoi. Tu peux l’avoir.

Gina: Oh, mais tu en as également besoin.

Joey: Non. Il est temps que tu aies une relation saine.

Gina: Oh, tu peux parler.

Joey: Mais je sais de quoi je parle.

Gina: Oh oui ? Comment va ta femme à ce propos ?

Joey: Malheureusement, ma femme n’est pas encore née.

Scène 10: Le bureau de conciliation – Alex, Michael, Seth, et l’avocat de Seth.



Alex: Tout ce qu’on demande à Seth, c’est de signer cette déclaration, indiquant qu’ils ont travaillé tous deux sur cette invention.

L’avocat de Seth (Dwight): Et pourquoi nous signerions ça ?

Alex: Parce que quelqu’un était présent quand Seth et Michael ont inventé le matériau en question. Un témoin oculaire : Joey Tribbiani ! (Elle attend que Joey entre, mais personne en vient.) Joey Tribbiani ! !

Joey: (passe la tête à la porte) Excuse-moi, c’est quoi le signal déjà ?

Alex: Entre maintenant !

Joey entre, comme s’il était une personne importante

Alex: Alors, je suggère que vous signiez cette déclaration tout de suite.

Dwight: Avant de signer, j’aimerais écouter ce que le témoin a à dire.

Alex: Et pourquoi serait-ce nécessaire ?

Dwight: Parce qu’il se peut très bien qu’il bluffe.

Michael, Alex, et Joey rient jaune

Alex: Bluffer… Je ne crois pas.

Dwight: S’il vous plaît.

Alex: D’accord. Joey, pourquoi ne pas prouver à ces gens sans l’ombre d’un doute que tu ne bluffes pas ? Michael, tenons-nous la main.

Joey: Ah, oui. Je me rappelle très bien de ce jour. Particulièrement les trucs scientifiques. On a beaucoup parlé de chiffres : 6, 12, 14… tous ces calculs meurtriers.

Seth: Il ne se souvient de rien. Lui aussi vient probablement de Pepperdine.

Joey: Oh, attends deux secondes mon gars. Je ne suis peut-être pas le mec le plus intelligent de la planète, mais je ne suis pas allé à Pepperdine.

Dwight: Je pense que nous en avons entendu assez.

Michael: C’est génial !

Ils s’apprêtent tous à partir

Joey
: Oh, attendez une seconde. Je viens de penser à quelque chose.

Michael: Quoi ? Le générique de l’Agence Tous Risques ?

Joey: Non. Regardez cela. (Il se dirige vers Seth et son avocat.) Je vais vous dire ce dont je me rappelle. Seth et Michael étaient coincé sur quelque chose, alors ils ont décidé d’aller faire un tout. J’ai regardé sur l’ordinateur de Seth, espérant trouver un jeu vidéo, j’ai ouvert des dossiers et découvert des choses beaucoup plus coquines.

Seth: Vous avez touché mon ordinateur ? Qu’avez-vous trouvé ?

Joey: Des choses érotiques. Certains diraient perverses. Dois-je le dire devant tout le monde ? Ou dois-je l’écrire pour que cela reste à jamais dans les anales ?

Seth: C’est bon, vous avez gagné.

Dwight: Vraiment ? Vous ne voulez pas écouter ce qu’il a à dire ?

Seth: Non, je me souviens maintenant. Michael et moi avons inventé ce truc ensemble.

Joey parle à Alex et Michael

Michael: Qu’as-tu trouvé sur son ordinateur ?

Joey: Rien. Je bluffais. Mais j’ai très envie de le voir maintenant.

Alex: Tu bluffais ? C’était brillant ! Comment tu as su que ça allait marcher ?

Joey: Je t’en prie, tous les mecs ont des dossiers dégoûtant sur leur ordinateur.

Michael: Il n’y a rien de dégoûtant sur mon ordinateur.

Joey: Ah vraiment ? Va donc vérifier le dossier « Impôts de Joey ».

Scène 11: Chez Joey et Michael – Gina, Joey, et Glen



Joey: Euh, écoute, ça a été un peu étrange de devoir te partager avec Gina, mais je crois avoir trouvé une solution dans l’intérêt de tous. Je te laisse partir.

Glen: C’est dans mon intérêt ? Je n’ai plus de boulot.

Joey: Oh, je viens de perdre mon assistant. Ne jouons pas à « pou qui est-ce pire ? ».

Glen: Attends, c’est dingue. Je peux faire les deux. On pourrait instaurer des règles si vous deux pouviez être raisonnables.

Gina: (rit) Non.

Joey: (rit) Ca n’arrivera jamais.

Glen
: Allons, je suis sérieux. Aussi longtemps que l’on sait ce que chacun attend, ça ne doit pas être un problème.

Gina: Je suppose qu’on pourrait s’arranger pour le partager.

Joey: Hé bien , évidemment, je l’aurais pendant la semaine.

Gina: Ca me va. Si je peux l’avoir les nuits et le week-end.

Joey
: Et pendant les vacances ?

Gina: Tu l’as à Thanksgiving, moi pour Noël.

Glen: En fait, j’ai moi-même une famille.

Joey: Glen, s’il te plaît. Et autre chose, quand vous êtes ici, pas de baisers.

Gina: Et quand nous sommes sortis, tu ne l’appelles pas pour des farces.

Joey: Je ne sais pas de quoi tu parles, mais je passerai le mot au Señor Fardez. Voilà, il semble que nous avons des règles.

Gina: Oui, ça peut fonctionner.

Joey: Si on fêtait ça. Glen, si tu allais jusqu’au magasin nous chercher du Champagne ?

Glen: En fait, il est passé dix-sept heure, donc je suis sous les ordres de Gina.

Joey: Oh.

Gina: Glen, si tu allais jusqu’au magasin nous chercher du Champagne ?

Scène 12: Le bureau de Bobbie – Joey, Bobbie, Jason & Glen – Jason fait le robot



Bobbie: Maintenant, fais-le faire par le tien.

Joey: Bobbie, d’abord il s’appelle Glen. Ensuite, je ne fais pas faire de tours à mon assistant. Je ne suis pas ce genre de patron. Je ne le considère pas comme un employé. Je le considère comme un ami.

Glen: Merci, Joey.

Joey: Même si le robot est hilarant, et que j’apprécie de la regarder, surtout si elle est faite avec talent… (Il regarde Glen.)

Glen fait le robot

Bobbie: Allez Jason, fais-le aussi.

Jason fait le robot

Bobbie: Maintenant, battez-vous !

Jason et Glen commencent à se battre

Scene: Bobbie’s Office




Joey: Hey.

Bobbie: Oh, well, look who’s here and hour and a half late.

Joey: I’m so sorry.

Bobbie
: What’s gotten into you? You’re late all the time. Last night you missed the benefit with the lingerie models.

Joey
: Well, did they raise a lot of money? Will those girls get the help they need?

Bobbie: You are very erratic lately. Are you doing some new designer drug that might have on your person?

Joey: No, no. It’s just I’ve- I’ve been working so much that I having a hard time keeping track of things.

Bobbie: Well, you need to find a personal assistant.

Joey: You think that would help?

Bobbie: Oh, sure. They run errands for you. They organize your personal life. Plus, they do tricks! Watch this. (Turns on the intercom) Jason, would you be a doll and come in here with a cup balanced on your head?

(Jason enters with a cup on his head)

Bobbie: Jason, say hi to Joey Tribbiani.

Jason: Hello. I have a Master’s Degree.

Bobbie: Thanks, dear. That’s all for now. Back in the box.

Joey: All right, I’m gonna do it. I’m gonna get an assistant. Uh, any advice?

Bobbie: Well, you need to find someone who’s a good fit for you. Personally, I’m always pro-gay. They smell good, and they’ve got those quick little fingers.

(Jason enters)

Jason: Bobbie, I wanted to remind you, we have a 4:00 departmental meeting.

Bobbie: Thank you, Jason. Now do the robot for Joey.

(Jason does the robot; Joey and Bobbie laugh)


Joey: That is just what I need!

[Opening Credits]

 

[Scene: Joey and Michael’s Apartment – Alex, Gina, Joey]



Joey: Hey.

Alex: Hi. What you got there?

Joey: Oh, uh, résumés. Yeah, I need a personal assistant now that I’m a busy celebrity. A guy recognized me on the street yesterday.

Gina: A homeless man asked if you were Jesus.

Joey: He knew who I was.

(Michael enters)

Michael: (Depressed) Hey.

Gina: Hey. What’s wrong?

Michael: I just got in a big fight with my so-called friend, Seth.

Joey: Wait a minute, Nerds fight each other? Don’t you get enough grief from normal people?

Michael: No, we- we invented a new material for the heat shields in rockets. Now Seth is filing a patent and he wants to try to take all the credit himself.

Alex: Why would he do that?

Michael: It’s a scientific break through. There’s a lot at stake here; money, fame, a very specific kind of woman.

Alex: You know, I can help you sort that out. I mean, I am a lawyer.

Gina: Ooh, sue him. I haven’t been in a lawsuit since that dog-biting thing.

Joey: Whoa, whoa, whoa. A dog bit you?

Michael: No, no. She bit the dog.

Gina: Hey, I choose who humps me, not the other way around.

Alex: Um, actually, I’m not talking about a lawsuit here. I’m just talking about a mediation. Um, I’ll set up a meeting with Seth and all you have to do it show up.

Michael: I don’t know if that’s going to solve anything, but it’s worth a shot. Okay, thanks.

Joey: Alright, who wants to go through this pile of résumés with me and help me find an assistant.

Gina: (Pulling the résumé out of Joey’s hand) What are you wasting your time with these idiots for? Hire me!

Joey: (Hesitantly) Okay, if you really wanna do it.

Gina: I don’t like the way you just said that. I quit.

Joey: Well, I knew I couldn’t keep you here forever. Good luck, Gina.

(They shake hands)

[Scene: Joey and Michael’s Apartment – Joey is interviewing a potential assistant]




Joey: Wow, Travis, your résumé’s impressive. Let me throw a scenario at you: I send you to the video store. Which Die Hard movie do you bring back?

Travis: Uh, the first one?

Joey: I’m sorry, the correct answer was all three. Thanks for stopping by.

(Travis leaves; Howard enters)


Howard: Let me be your assistant!

Joey: Don’t you already have a job?

Howard: I’m Senior Vice President of the third largest bank in California, but it’s a dead-end job.

(Someone knocks on the door; Joey answers)

Glen: Hi, I’m here for the assistant’s position. I’m Glen.

Joey: (Shakes Glen’s hand) Joey.

Howard: (Sarcastically) Glen. Nice name!

Glen: Oh, what- what’s yours?

Howard: Howard J. Peckerman!

(Howard leaves)

Joey: (Takes Glen’s résumé) Come on in, Glen. All right, why don’t you tell me a little about yourself?

Glen: Uh, well, I moved out here five years ago, started doing this, and loved it.

Joey: Oh, where are you from?

Glen: Minnesota.

Joey: Wow, you’re English is great. Uh, what kind of car do you drive?

Glen
: Oh, I have a pick-up truck.

Joey: If I hire you, may I ride around in the back like a dog?

Glen: Sure, you’re the boss.

Joey: Excellent. Okay, next question: It’s two in the morning, I’m hungry, what do you get me and why?

Glen: Hmm, I’m gonna have to go with pizza, because you can eat it directly off your stomach without utensils while still lying in bed.

Joey: (Pause) I gotta be honest with you, Glen. You’re blowing me away here.

(Glen smiles)


Joey: Okay, let’s get down to the serious stuff. Who would win between Dracula and the Wolf Man?

Glen: Definitely the Wolf Man.

Joey: What? No way. How?

Glen: Because he’d fight Dracula to a draw until dawn, and then Dracula would turn to dust and the Wolf Man would just turn into a normal dude.

Joey: I never thought of it like that. That changes everything.

(Gina enters)

Gina: Joey, where were you? You were supposed to help me clean out my garage a half hour ago.

Joey: Oh, look Gina, I’m sorry. I uh-

Glen: Hi, I’m Glen, and this is all my fault. I was late for my interview and Joey was just telling me that he was supposed to be helping you. I’m really, really sorry.

Joey: Yeah, thanks a lot Glen. You made me miss cleaning out her garage!

Gina: Why didn’t you just call?

Joey: Uhhh, I-

Glen: He couldn’t call, ‘cause he was stuck on the phone with me. He had to give me directions. I got lost. I’m such an idiot.

Joey: Mm hmm, yeah. Stupid, stupid Glen. (Knocks on Glen's head)

Gina: This neighborhood can be confusing. I’m sorry I snapped at you, Joey. I’m gonna go make dinner.

Joey: Okay.

(Gina walks into the kitchen)

Joey: You want the job?

Glen: When do I start?

Joey: I think you already did.

[Scene: The Courtyard]




Glen: Hey-hey, boss.

Joey: Hey.

Glen: That was a late shoot last night, but you were great.

Joey: Thanks, yeah, It was nice having you there, and thanks for running lines with me, and getting me water, and dealing with that crazy fan.

Glen: Did she find your dressing room okay?

Joey: Yes, she did.

Glen: Okay, so listen. I have these contracts for you to sign, and here is your schedule for today. Oh, and uh, some girl Amelia called.

Joey: Ooh…

Glen: Do you want me to break up with her but still leave an opening so you guys can sleep together?

Joey: You just got yourself employee of the month.

(Gina Enters)

Gina: Hey.

Glen: Hey.

Joey: Hey.

Gina: I’m just dropping off Michael’s pants. He asked me to hem them for him.

Glen: Wow, that’s a- that’s a good looking hem.

Gina: Thanks for noticing. I swear, if I didn’t take care of this stuff, he’d walk outside naked.

Glen: (Referring to Joey) This one got marker all over the wall yesterday.

(Joey rolls his eyes; Gina goes into the apartment)

Glen: Man, your sister is beautiful. Is she single?

Joey: Ooh, my trusty valet is interested in the lady of the manor.

Glen: Do you think I have a chance?

Joey: Uh, yeah.

(Gina enters The Courtyard)

Glen: Hey, Gina. Listen, um, I think you’re a really interesting woman and I-

Joey: Whoa! Whoa, whoa. You’re working way too hard there, Glen. (To Gina) You wanna go out with this guy?

Gina: I don’t know. I don’t know much about him. Let me ask you a few questions. What kind of car do you drive?

Glen: A pick-up truck.

Gina: Oh, can we drive around and have Joey in the back like a dog?

Glen: I’ve already agreed to that.

Gina: Okay, will you take me to a nice restaurant?

Glen: What constitutes a nice restaurant?

Gina: Ketchup in a bottle. All the crackers I want.

Glen: Do you need a salad bar?

Gina: I am not the Queen of England.

Glen: I know a place.

Gina: All right, pick me up at seven.

Glen: All right.

(Gina leaves)

Joey: Soo, you and Gina, huh?

Glen: Yeah.

Joey: Let me tell you something. That is my sister. Okay, if you do anything to upset her, you’re gonna get the beating of a life time. (Pause) And then she’s gonna come after me.


[Scene: Court mediation room – Seth Enters]




Alex: Oh, hello again, Mr. Tobin. Thanks very much for coming.

Seth: Can we make this quick? Every minute I am not conducting research is a crushing blow to science. (To Michael) I really don’t understand why you had to bring a lawyer into this.

Alex: Actually, I’m here as an impartial mediator, not as either party’s attorney.

(They all sit down)

Seth: But you are an attorney, so I was correct; Michael did bring a lawyer into this Q.E.D. Which law school by the way?

Alex: Pepperdine.

Seth: In that case, I should explain: “Q.E.D.” is a term-

Alex: All right! Let’s just start the mediation. First of all, I would like you each to state your claim to the material in question.

Seth: Why don’t I go first, and then Michael can just steal what I say?

Michael: That’s tough talk coming from the guy that thought impregnating a ceramic with aerosolized metal would increase porousness without losing strength.

Seth: Let’s not get personal here.

Alex: You know what, he’s right. The point of mediation is to resolve the dispute in a calm and peaceful way.

Seth: (Stands up) Which we’d have a chance of doing if we had a real lawyer.

Alex: (Stands up) I am a real lawyer, Mr. Tobin.

Seth: Oh, is Ally McBeal getting a little flustered?

Alex: You know what? Forget the mediation.

Seth: Fine.

Alex: I suggest you get a lawyer because’ you’re gonna need one.

(Seth leaves)

Alex: Gosh, that guy has got to be a virgin.

Michael: Careful.

Alex: Sorry.

[Scene: Joey and Michael’s Apartment – Glen enters]




Joey: Hey. Glen, where’ve you been?

Glen: I know, I’m sorry. Gina kept me out late again last night, but listen, I’m here now, and I’m all yours.

Joey: Okay, yeah. You got my schedule and my phone list?

Glen: Ah, no. No, no, no. I left them over at Gina’s.

Joey: Glen, her to zero.

(Gina Enters)

Gina: Hey, you left these papers. I thought you might need them.

Joey: Oh good, my schedule. (Takes the schedule from Gina and looks it over) Oh, no. No, Glen. This doesn’t make any sense. You got me bathing every day? What are you trying to do, dissolve me?

Glen: You know what, I’ll- I’ll revise it.

Gina: Hey, will you get me a glass of water?

Glen: That’s all the way in the kitchen. Won’t you miss me?

Gina: I sure will, but I’ll be liking the view.

(Glen heads to the kitchen; Joey clears his throat)

Glen: Oh, Joey, do you want something to drink?

Joey: Yes, a banana milkshake please.

(Glen leaves to get the drinks)

Joey: I gotta say, I am not loving your affect on Glen.

Gina: I can’t help it. I’m intoxicating. Many men have been unable to do their jobs after dating me.

Joey: Oh, how sad for the people who wanted to buy drugs from them.

(Gina glares at him)

Joey: I can’t believe this. He was the perfect assistant; a few days with you and he’s broken. This isn’t gonna work.

Gina: What, just ‘cause he’s a little distracted I can’t go out with him?

Joey: Yeah. He really helps me. Okay? He does my errands; he helps me memorize the script. Do you know how much easier it is to act when you know your lines? Look, I need Glen to be totally focused on my needs.

(Glen enters with the drinks)

Glen: (Handing Joey his Banana Milkshake) Hey, I had to make it with skim milk. I hope you don’t mind.

(Joey gasps)


[Scene: Joey and Michael’s Apartment – Alex Enters]




Alex: Hey, Michael. Listen, we need to have some kind of proof that you and Seth came up with this idea together. So I need you to remember everything about that day; no detail is too small.

Michael: All right, we were sitting at the kitchen table talking about thermal setting polymers. Seth insisted on keeping all the notes on his precious laptop. It’s hard to remember the details ‘cause Joey kept throwing stuff at us and calling us nerds.

Joey: Yeah, I threw some pretty hard stuff at you guys.

Alex: Wait, Joey was here? We have an eyewitness.

Michael: You’re right. Joey, do you remember anything Seth and I said?

Joey: Oh, I remember everything. Actors are trained to observe.

Alex: That’s great. Okay, take us through everything you saw.

Joey: Okay, um, I was sitting right here watching a rerun of the A-Team. Uh, you guys were over there talking, and then Michael said, “Blah, blah, blah, science stuff.” And Mr. T said, “ I ain’t gettin’ on no plane.” And then Michael said, “Blah, blah, blah” and then Seth said, “I pity the fool!”- Oh wait, that might’ve been Mr. T.

Michael: All right, so the fact that you were here is useless.

Alex: No, not exactly. Uh, Seth will remember that Joey was here, right?

Joey: Oh, I think so. I beamed him like right here with a battery. (Points to his head)

Alex: But Seth doesn’t know that you don’t remember anything, so we’ll bluff and say that you do. All you have to do is stand there and look thoughtful.

Joey: Okay, I just need to think of something to give me that serious face.

Michael: What’s seven times nine?

(Joey tries to calculate in his head, he looks serious and confused)


Michael: Perfect.

[Scene: Joey and Michael’s Apartment – Howard and Joey]




(The phone rings; Howard answers it)

Howard: Joey Tribbiani’s phone, and what may I say this is regarding?

(Howard hands Joey the phone, Joey looks for him to tell him who it is)

Howard: I can’t remember!

Joey: Hello. No. I don’t know what time I’m supposed to be there. Well, I don’t have my regular assistant and the temp I got isn’t working out.

(Howard whines)

Joey: Let me call my assistant, and I’ll call you back. Okay. (Hangs up and calls Glen) I can’t believe it. Glen turned his cell phone off.

Howard: I’ll kill him for you.

Joey
: He’s over at Gina’s. I bet she had him turn it off. This is ridiculous. I’m going over there.

Howard: I bet they’ll be surprised to see us.

Joey: I’m dropping you off at the bank.

Howard: I hate it there!

[Scene: Gina’s Apartment]




Joey
: (Entering) Glen, publicity called to set up an interview. I need my schedule.

Glen: Oh, I’ll go get it.

Gina: No, you are on a date.

Joey: Well, I need it.

Gina: He’s not your slave.

Joey: Glen, tell her she’s wrong.

Glen: Joey, why didn’t you call me about this earlier?

Joey: Well, I tried to, but your cell phone’s off.

Glen: What? (Picks up his phone) I don’t see how that could’ve- (Looks at Gina, she looks guilty) Gina, you can’t take an assistant’s cell phone. That’s like taking a scalpel away from a surgeon.

Gina: Except surgeons don’t have to help my brother build forts!

Glen: Okay, you know what? Um, I think I’m in the middle of some weird family stuff, so I’m just gonna go get the schedule.

Joey: Good.

(Glen leaves)

Gina: Thanks a lot, Joey. Now I’m gonna have to watch Sister Act by myself!

Joey: You are unbelievable. I told you how much Glen means to me!

Gina: Well, I like him too.

Joey
: You don’t like him. You just want to be with him because I told you not to. You’ll be tired of him in a week.

Gina: Maybe I won’t be tired of him!

Joey: What does that mean?

Gina: It means that I like, maybe kinda really like him.

Joey: Yeah?

Gina: Glen is different. When we went to the video store, he held the door open for me.

Joey: For you?

Gina: I know! And between you and me, I don’t think he was that in to Sister Act, but he let me choose. And he didn’t even glance at the porn section, which I happen to find very respectful. He’s a good guy. I’m not used to that. It feels kinda nice.

Joey: OK, you know what? You can have him.

Gina: Oh, but you need him to.

Joey: No. It’s about time you had a healthy relationship.

Gina: Oh, like you’re one to talk.

Joey: I am.

Gina: Oh yeah? How’s your wife, by the way?

Joey: Sadly my wife has not been born yet.

[Scene: Court Mediation Room – Alex, Michael, Seth, and Seth’s Lawyer]




Alex: All we’re asking Seth to do is sign this affidavit, saying that they both worked on the project.

Seth’s Lawyer (Dwight): And why would we sign this?

Alex: Because someone was present when Michael and Seth together invented the material in question. A secret eyewitness: Joey Tribbiani. (waits for Joey to enter, but he doesn’t) Joey Tribbiani! Ugh.

Joey: (Sticks his head inside the door) I’m sorry, what did we say my cue was?

Alex: Just come out now!

(Joey re-enters, walking like he’s an important person)

Alex: So, I suggest you sign the affidavit right now.

Dwight: Before we sign, we’d like to hear what your witness has to say.

Alex: And why is that necessary?

Dwight: Because he might be bluffing.

(Michael, Alex, and Joey laugh uncomfortably)

Alex: Blufing.... I don’t think so.

Dwight: Please.

Alex: Okay. Joey, why don’t you prove to these people beyond a shadow of a doubt that we are not bluffing? Michael, let’s hold hands.

Joey: Ah, yes. I remember the day very well. Especially the science… stuff. A lot of numbers were used. 6, 12, 14. All of the usual suspects.

Seth: You know what, he doesn’t remember anything. He probably went to Pepperdine.

Joey: Whoa, whoa, hold on there, buddy. I may not be the smartest guy you’ll ever meet, but I didn’t go to Pepperdine.

Dwight: I think we’ve heard enough.

Michael: This is just great!

(They all start to leave)

Joey: Hey, hey, wait a second you guys. I just thought of something.

Michael: What, what is it? The theme song to the A-Team?

Joey: No. Watch this. (Walks over to Seth and his lawyer) Well, I’ll tell you what I do remember. Michael and Seth were stuck on something, so they got up to take a walk. I looked over at Seth’s computer, hoping to find a video game. Instead, I started opening files and found something much more naughty.

Seth: You touched my computer? What did you find?

Joey: Something erotic. Some might say, deviant. Should I just tell everyone, or should I write it down so we can enter it in the permanent record.

Seth: Okay, fine. You win!

Dwight: Really? Don’t you want to hear what he has to say?

Seth: No, I remember now. Michael and I invented it together. It’s fine.

(Joey talks to Alex and Michael)

Michael: What did you find on his computer?

Joey: Nothing. I was- I was bluffing, but I really wanna see it now.

Alex: You were bluffing? That was brilliant! How did you know that would work?

Joey: Please, every guy has a disgusting folder on his computer.

Michael: There’s nothing disgusting on my computer.

Joey: Oh really? Why don’t you check a file called “Joey’s Tax Stuff”?

[Scene: Joey and Michael’s Apartment – Gina, Joey, and Glen]




Joey: Uh, look, it’s been a little awkward having to share you with Gina, but I think I’ve worked something out that’s in everyone’s best interest. I’m letting you go.

Glen: That’s in my best interest? I’m out of a job.

Joey: Hey, I just lost my assistant. Let’s not play the “Who’s got it worse?” game.

Glen: Wait, this- this is crazy. I can do both. We can work out some guidelines if you two could just be reasonable.

Gina: (Laughing) No.

Joey: (Laughing) That’s never gonna happen.

Glen: Come on, I’m serious. I mean, as long as we’re clear about what everyone expects, this doesn’t have to be a problem.

Gina: I guess we could talk about a way to share him.

Joey: Well, obviously I’d get him during the week.

Gina: That’s fine if I can get him nights and weekends.

Joey: Well, what about the holidays?

Gina: Um, you get him Thanksgiving, I get him Christmas.

Glen: Actually, I have a family-

Joey: Glen, please. Oh, and another thing, when you guys are over here: no kissing.

Gina: And when we’re out, no prank calling him.

Joey: I don’t know what you’re talking about, but I will pass it along to Senor Fartez. Well, seems like we’ve got some guidelines.

Gina: Yeah, we can make this work.

Joey: Well we should celebrate. Hey Glen, why don’t you run down to the sore and get us some champagne?

Glen: Actually, it’s uh, it’s past 5 o’clock, so it’s uh, it’s Gina time.

Joey: Oh.

Gina: Glen, why don’t you run down to the store and get us some champagne?


[Scene: Bobbie’s Office – Joey, Bobbie, Jason & Glen – Jason is doing the Robot]




Bobbie: Now make yours do it.

Joey: Bobbie, first of all, his name is Glen. Second, I don’t make my assistant do tricks. That’s not the kind of boss I am. I don’t just think of him as an employee; I think of him as a friend.

Glen: Thanks, Joey.

Joey: Even though the Robot is a fun dance, and I do enjoy watching it, especially when done skillfully…(Looks at Glen)

(Glen does the Robot)

Bobbie: Come on, Jason, get in there!

(Jason does the Robot too)

Bobbie: Now, fight!

(Jason and Glen, still doing the Robot, start fighting)

Kikavu ?

Au total, 10 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Sevnol 
23.09.2020 vers 23h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

James723 
30.12.2016 vers 23h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

elyxir 
Date inconnue

ilimilie 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

chrisss37 
James723 
mamynicky 
Ne manque pas...
Activité récente

Suite de mots
Hier à 16:56

Actualités
Départ

Départ
Après plus de 10 ans au service du quartier, je vous annonce que je quitte mon poste. Le 23 octobre...

Christina Ricci est enceinte

Christina Ricci est enceinte
L'actrice Christina Ricci (Mary Teresa) est enceinte de son deuxième enfant. Après s'être séparée de...

Calendrier

Calendrier
Le calendrier du mois de juillet est disponible sur l'éditorial. J'espère qu'il vous plaira....

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui, 26 juin, c'est l'anniversaire de Matt Letscher (Eric). Il fête ses 51 ans. Joyeux...

Matrix 4

Matrix 4
L'actrice Christina Ricci (Mary Teresa) est au casting du film Matrix 4, tourné en novembre dernier,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 16:11

Avis aux collectionneurs d'HypnoCards : l'HypnoBoutique vous offre un cadeau surprise. Rendez-vous à l'Accueil pour le découvrir !

diana62800, Avant-hier à 19:49

Le quartier 'The Secret Life of The American Teenager' fait peau neuve avec un tout nouveau design, venez donner votre avis

diana62800, Avant-hier à 19:50

Merci d'avance

Luna25, Hier à 11:20

Salut, il y a de nouveau sondage chez Legends of Tomorrow et Reign.

Locksley, Hier à 16:17

Bienvenue au quartier Bridgerton dans la citadelle ! Bonne inauguration à albi !

Viens chatter !